Le Phare - Les clauses du NESARA/GESARA première partie

Publié le 22 Janvier 2020

Le Phare - Les clauses du NESARA/GESARA première partie
Le Phare - Les clauses du NESARA/GESARA première partie

Les clauses du NESARA/GESARA première partie

 

Clause 1 : L’annulation de toutes les dettes liées aux cartes de crédit, aux hypothèques et aux autres emprunts bancaires suite aux activités illégales du système bancaire et des gouvernements

Clause 2 : L’abolition de l’impôt sur le revenu

WOW! Impossible! Ça ne se peut pas! C'est de l'utopie!

Et pourtant!

Dans ma dernière communication, j'ai avancé l'hypothèse que mes prochaines communications porteraient sur le NESARA/GESARA. Alors voilà pour moi une façon spectaculaire d'introduire le sujet.

Qui n'est pas endetté?

Qui ne rêve pas secrètement de voir ses dettes fondre comme neige au soleil?

Qui ne rêve pas de payer moins d'impôts et même pas d'impôts du tout?

Impensable! Impossible!

Voici assurément ce que penseront la majorité des gens selon moi.

Dans une prochaine communication je vais expliquer pourquoi non seulement cela est possible, mais comment cela doit arriver et comment cela viendra corriger une fraude magistrale dont nous faisons les frais depuis 1913 et même avant.

Cela viendra avec la mise en application des clauses du NESARA/GESARA. Je partagerai alors un bref historique du NESARA et comment le NESARA s'est transformé en GESARA. Et simplement en racontant les principales phases de l'historique du NESARA, il sera possible de comprendre pourquoi ces clauses seront mises en application éventuellement et pourquoi ce qui semble si extraordinaire relève simplement de la plus élémentaire des logiques.

Pour le moment, pour les néophytes j'aimerais mentionner que NESARA est un acronyme pour National Economic Security And Reformation Act. C'est un document/charte qui a été préparé par un groupe de travail aux États-Unis dans les années 90 et qui a été voté par le Congrès avant d'être transformé en loi par Bill Clinton en octobre 2000. Et la mise en application des clauses de cette loi créera rien de moins qu'un virage à 180 degrés de notre monde socio-économique et politique.

Cette loi n'a pas encore été mise en application et on comprendra qu'une intense résistance à sa mise en application a prévalu depuis le signature de la dite loi. Originalement, le NESARA devait être annoncé, puis mis en application graduellement par la suite aux États-Unis. Cette mise en application n'aurait pas manqué d'influencer l'ensemble de la communauté planétaire et il était prévu que tous les pays de la planète adoptent les mêmes règles chacun à leur rythme.

Comme la résistance s'est faite beaucoup plus opiniâtre que tout ce qui était prévu, un plan B a été adopté et il semble qu'il n'y aura pas d'annonce en bonne et dû forme du NESARA. En fait, il semble que 209 pays ont convenu de respecter et de mettre en application les causes du NESARA dans un accord qui prend le nom de GESARA (le « G » étant pour GlobaL. Et selon ce que je peux observer on travaille intensément à en arriver à la mise en application de ces différentes clauses du NESARA. Ce travail s'est particulièrement accéléré depuis le début de la présidence de Trump.

Mais pour que toutes les clauses du NESARA puissent être mises efficacement en application au niveau mondial, il importe de respecter un certain ordre logique. Alors voici, selon moi, les deux premières clauses du NESARA/GESARA qui doivent être mises en application :

La cessation de toutes les actions militaires américaines agressives partout sur la planète

L’établissement de la paix sur la planète entière

Plusieurs diront : « la guerre a toujours existé et c'est un objectif complètement utopique ».

Pas tant que cela si on prend le temps de comprendre ce qu'il en est et d'observer ce qui se passe en ce moment au delà des apparences. Dans la dernière communication je faisais la mention suivante : « On nous a menti effrontément et continuellement dans le but de nous enlever notre pouvoir et dans le but d'abuser de nous, êtres humains, aux fins d'un quelconque profit. Quand je fais mention de « On », je fais référence à l'élite qui domine la planète depuis le début de l'humanité ou presque. »

Il faut comprendre ici que nous croyons vivre en démocratie. Et il semble que ce soit effectivement le cas, puisque nous avons le droit de vote. Mais en fait, nous vivons dans un système à double gouvernance. Cela est un fait très facilement vérifiable et dont très peu de gens font mention. Et pourtant c'est un fait tellement fondamental et ce fait est à la base de tout ce qui ne va pas sur cette planète depuis 1913 et même au delà.

On peut vérifier cela en allant sur le site de le US Securities And Exchange Commission. À titre d'exemple, voici un lien concernant le Canada : https://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000230098&owner=include&count=40

Et voici un lien concernant le Québec : https://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000722803&owner=include&count=40

En ouvrant ces liens, il est possible de constater que ceux-ci donnent accès à des informations au sujet de corporations gouvernementales et qui concernent la gestion gouvernementale pour le Canada et pour le Québec. Il ne s'agit pas d'un énoncé farfelu et pour le prouver, il suffit simplement d'ouvrir quelques-uns des liens qu'on retrouve sur ces pages.

En poursuivant la recherche, il est possible de constater qu'il en est ainsi pour la majorité des pays et des gouvernements de la planète.

À partir de là ne devient-il pas évident de comprendre et d'assimiler la notion de double gouvernance?

Pour que ce système se maintienne en place, il faut bien donner au peuple un minimum d'illusion à l'effet qu'il a un pouvoir décisionnel. Voilà pourquoi on lui permet de voter à intervalles réguliers. Mais il importe de noter que ces élections semblent de plus en plus truqués un peu partout.

Alors des corporations, ça appartient à des intérêts privés, il me semble? Ah bien oui. Voilà exactement où se situe le cœur du problème. Et qui sont ces intérêts privés, sinon l'élite qui font partie du « On » dont j'ai fait mention plus haut. Bien sûr, cette élite ne peut posséder ouvertement ces corporations gouvernementales. Mais ils ont mis en place un système très efficace pour exercer un contrôle quasi absolu sur celles-ci. Donc c'est à eux que les dirigeants élus doivent rendre des comptes, bien avant le peuple.

Mais alors le peuple n'a aucun pouvoir réel observeront certains(es). En fait le peuple a le pouvoir absolu sur ses institutions à condition qu'il soit informé du fonctionnement réel de celles-ci et qu'il se réveille à cette réalité. Ensuite, il devient nécessaire que le peuple s'unisse de façon sans équivoque pour affirmer ses droits et son pouvoir face à ces manipulateurs.

 

C'est exactement ce qu'on a fait en Islande suite à la crise financière de 2008 où le peuple est sorti dans la rue à plus de 90% à quelques reprises afin de reprendre le contrôle réel de ses institutions politiques et publiques. Est-ce qu'on en a entendu parler dans les médias de masse? Absolument pas et ce seul fait démontre de façon sans équivoque pour qui travaille ces médias de masse.

Pas un seul média, pas un seul journaliste, pas un seul chroniqueur, n'a fait mention de ce fait qui est pourtant un événement majeur dans notre monde pseudo-démocratique. Il s'agit probablement de la plus haute démonstration pacifique de démocratie a avoir jamais eu lieu sur cette planète.

Cela me permet maintenant d'en revenir aux deux clauses du NESARA mentionnées plus haut, soit le retrait des forces militaires américaines et l'établissement de la paix sur la planète entière. Ici, il faut comprendre que le « on » dont j'ai fait mention plus haut et qu'on appelle la Cabale/État profond, contrôle la planète à partir de 3 états indépendants, soit le Cité du Vatican, la Cité de Londres et Washington DC. Ce sont de minuscules états indépendants dans les pays où ils se trouvent. Washington DC exerce le pouvoir militaire pour eux et on se sert de celui-ci pour imposer aux dirigeants des pays où interviennent ces forces de se ranger derrière le plan des gens de la Cabale/État Profond. Règle générale, là où l'armée américaine intervient, il y a des enjeux économiques majeurs pour les gens de la Cabale/État profond.

Je suis convaincu que, fondamentalement, l'Être humain n'est pas un être guerrier. Mais quand ces gens de l'élite ont un intérêt économique pour un endroit géographique de la planète, s'ils ne peuvent convaincre les dirigeants de ces pays par une voie plus « douce », ils vont éventuellement faire intervenir l'armée en créant un problème et en mettant en application la méthode problème-réaction-solution, ce qui permettra éventuellement à l'armée d'intervenir de façon « justifiée ». Quand je fais mention de voie plus « douce », je veux signifier des négociations où les dirigeants subissent divers niveaux de menaces. Pour bien comprendre, il suffit de lire le livre : Confessions d'un assassin économique de John Perkins. M. Perkins y raconte les diverses méthodes qu'il utilisait dans le cadre de son travail pour en arriver à « convaincre » les dirigeants avec lesquels il était chargé de « négocier » des « ententes ».

Cela me ramène maintenant au négociations de paix qui ont cours depuis l'élection de Trump et aux vidéo d'Alexis Cossette Trudel dont j'ai souvent fait mention dans le cadre de mes communications. À ce titre voici le lien pour son dernier webjournal : https://www.youtube.com/watch?v=7ji2eyqsDBs. Dans ce vidéo, Alexis fait un travail extraordinaire pour démontrer que ce qui s'est passé en Iran dernièrement n'est que du théâtre, tout comme le scénario qu'on nous a présenté depuis l'élection de Trump pour des situations conflictuelles dans d'autres pays dont la Syrie, la Corée du Nord, le Venezuela, entre autres.

Si on prend le temps d'observer, il est de plus en plus facile de prendre note que des négociations ont cours actuellement ou qu'elles ont eu cours avec chacun de ces pays depuis longtemps. À chaque fois, les médias de masse ont laissé plané la menace imminente du début de la troisième guerre mondiale. Ils ont même exacerbé cette menace.Et à chaque fois, ils se sont fait prendre au jeu et la guerre « attendu » n'a pas eu lieu. Et au contraire, les situations conflictuelles semblent se diriger vers des accords de paix à chaque endroit.

Dans le cas de l'Iran, il y a quelque chose de très clair qui ressort à l'écoute des propos d'Alexis Cossette Trudel. Il y a quelqu'un quelque part, qui n'a absolument rien à voir avec Trump, qui cherche par tous les moyens à créer des incidents susceptibles d'être un élément déclencheur de guerre au Moyen Orient. C'est exactement la méthode de travail de la Cabale/État profond. Et depuis le début du mandat de Trump, cette méthode ne fonctionne pas, elle ne fonctionne plus.

-Cela démontre très clairement que ce n'est pas la méthode de travail de Trump.

-Cela démontre aussi hors de tout doute que celui-ci ne fait pas partie de la Cabale/État profond.

-Cela démontre aussi sans équivoque que les médias de masse sont contrôlées par la Cabale/État profond et qu'ils cherchent à faire la propagande du plan de ceux-ci.

-Cela démontre aussi que Trump et son équipe ont un plan et que l'un des éléments majeurs de ce plan consiste à faire en sorte que tout le monde puisse voir de façon évident où se situe la mauvaise foi.

-Au fur et à mesure mesure du déploiement du plan de Trump et son équipe, des dirigeants corrompus sont arrêtés, emprisonnés, éliminés. Ils résignent de leurs fonctions, il se suicident, etc... Bref tout est fait pour que la Cabale/État profond soit éliminé en douceur des postes de pouvoir et tout est fait pour que la transition se fasse en douceur dans le but d'éviter le chaos dans la population et une possible guerre civile.

-Bref tout est fait pour en arriver à la paix mondiale et pour permettre aux pays encore sous le contrôle de retrouver leur souveraineté nationale. Cela commence à devenir de plus en plus évident.

-D'autre part, de la façon dont le théâtre se joue et tel que démontré par Alexis, le déroulement du scénario permet de ramener graduellement les troupes américaines à la maison sans que cela ait l'air d'un aveu de faiblesse et sans que cela ait l'air d'abandonner à leur sort les pays que les américains étaient censés protéger.

-En bref, ce sont les gens de la Cabale/État profond qui créent les problèmes qu'ils sont censés aider à résoudre. Et il devient évident qu'ils ne résoudront jamais rien tant qu'ils auront des intérêts économiques dans les pays occupés par l'armée américaine. Mais une fois qu'on a coupé les moyens par lesquels les gens de la Cabale/État profond exercent un contrôle sur un pays, une fois qu'on a éliminé ces gens, la présence de l'armée américaine n'est plus nécessaire sur ces territoires et l'armée peut se retirer en douceur.

Il est pour moi évident qu'il s'agit là de la mise en application des clauses du GESARA mentionnés plus haut, même si personne ou presque n'en fait mention. Voilà aussi une condition essentielle pour permettre la manifestation des autres clauses du NESARA/GESARA. Il y a des changements économique majeurs qui vont avoir lieu et j'y reviendrai dans d'autres communications. Mais pour que ces changements puissent se produire de façon saine et durable, il faut mettre fin à l'influence de la Cabale/État profond pour tout ce qui concerne l'économie. Ces changements pourront prendre place même si tous ces gens n'ont pas été complètement éliminés au moment où ceux-ci prendront effet.

Voilà le travail titanesque auquel se sont attaqués Trump et son équipe à partir du moment où celui-ci a été élu président. Dernièrement, j'ai lu, sur un blog, un commentaire intéressant qui faisait ressortit l'ampleur des défis à relever au moment où Trump est devenu président et la façon remarquable dont le travail a été accompli en peu de temps malgré des embûches difficilement imaginables.

Voici la traduction de ce texte :

Questions relatives aux tribunaux de la FISA et abus des politiques et procédures au sein du gouvernement

Il y a deux questions distinctes (organisations) impliquées dans cette affaire du FBI, la Cour FISA et les Arrestations. Il y a le FBI qui a confirmé avoir un problème de gestion. Ensuite, la Cour FISA et les procédures. En fait il y a une troisième organisation et c'est l' "État profond", ce qui est bien documenté!

L'examen des problèmes internes au FBI est en traitement alors que plusieurs enquêtes sont en cours. L'inspecteur général Horowitz a déjà publié des rapports internes qui identifient spécifiquement certaines des personnes et des problèmes de procédure. Le rapport Comey. Le rapport d'abus de la FISA. De nombreuses personnes ont été licenciées au sein du FBI et d'autres quitteront en 2020. Les problèmes de procédure imposés au président Trump sont sans précédent et ils ont été un obstacle majeur au progrès. Les changements de direction au DOJ, qui comprend le FBI, ont pris du temps et des ressources et ils ont été à l'origine de nombreux retards. L'ingérence Politique est bien documentée, les diverses "enquêtes de mise en accusation" étant utilisées comme outil d'interférence. Le président Trump joue le jeu long terme pour résoudre le gros problème de corruption au sein du Ministère de la Justice. Le Département d'État a également ce problème de corruption et on y travaille également à tous les jours. Le président Trump a été contraint de "Vider le Marais", qui a une très grande base estimée à plus de 5 millions (OUI 5 000 000) de personnel. La «Corruption» au sein du gouvernement est également massive. Les récentes révélations concernant l'Ukraine sont à la fois tristes et alarmantes. L'ensemble du programme "Foreign Aid" de l'Amérique est infecté par une corruption massive. S'il est commode de blâmer Obama, il est tout simplement naïf de penser que tout a commencé avec lui. La corruption remonte à la Seconde Guerre mondiale en 1945 et aux événements qui se sont produits après la GUERRE!

Aujourd'hui, l'Amérique est une société numérique qui permet d'accéder et d'analyser une grande quantité d'informations. Cela nous amène à la National Security Agency (NSA) et à sa capacité à capturer des données et à les analyser dans une certaine mesure. L'analyse de ces informations est une tâche énorme et implique l'utilisation d'ordinateurs très spéciaux qui ne sont généralement disponibles que pour la NSA ou d'autres gouvernements.

Le président Trump est le patron de la NSA avec l'ensemble de l'Exécutif du Gouvernement, qui comprend la plupart des agences secrètes et certainement tout le personnel Militaire. Historiquement, chaque président a amené avec lui sa propre équipe de conseillers (Cabinet), dont le procureur général. Malheureusement, le président Trump sélectionnait son «Cabinet» dans une tanière de menteurs et de voleurs, et il a donc eu besoin de plus de temps pour régler les problèmes. La relation à long terme de Hillary avec James Comey, Rod Rosenstein et Robert Mueller en est un exemple. Ceux-ci, à titre individuel, ont été impliqués avec l'État Profond et la Famille du Crime Clinton depuis de nombreuses décennies.

Par conséquent, le président Trump travaille à l'assainissement du Ministère de la Justice depuis de nombreuses années. Il reste encore beaucoup de travail à faire, car des «personnes dormantes » (agents) sont identifiées et éliminées.

Le président Trump a eu le même problème de corruption au Département d'État. En fait, le président Trump a une organisation au sein de sa Branche Exécutive qui déclare ouvertement son intention de «résister au président Trump» et qui déclare que Trump ne peut rien faire à ce sujet.

Maintenant, il y a beaucoup de bonne lumière qui sort de ce tunnel d'obscurité corrompue. La NSA avait pour chef, le Directeur des Opérations, l'amiral Mike Rogers, qui s'est présenté et a mis en garde le président Trump au sujet du Complot contre lui. Il y avait une autre personne, Bill Binney, qui s'est également manifestée. Ces deux-là sont des «dénonciateurs» bien établis qui aident le président Trump à «Drainer le Marais». Il existe de nombreux autres dénonciateurs et ces personnes ont écrit de nombreux livres qui donnent des détails spécifiques sur la «conspiration de Spy-Gate». Cette situation a créé une atmosphère dans laquelle divers membres du personnel de bas niveau ont été identifiés et arrêtés, ayant montré les preuves contre eux qui sont présentes «hors de tout doute raisonnable», ce qui a amené bon nombre de ces personnes à «négocier un plaidoyer» et à devenir des «témoins coopérants» pour le Gouvernement.

Les statistiques les plus récentes sur ces «arrestations» du personnel de niveau inférieur indiquent que plus de 16 000 personnes ont été arrêtées. De nombreuses personnes de haut niveau ont également été identifiées et arrêtées et attendent leur procès.

Le but de ce qui précède est d'éclairer certains des faits publiés qui identifient ce que le président Trump fait pour «Drainer le Marais» au sein du Gouvernement américain.

La corruption implique également de nombreux autres pays à travers le monde et le président Trump travaille sur ce problème. L'Ukraine est la révélation la plus récente. La Corée du Nord, l'Irak et l'Iran, le Canada, le Royaume-Uni, la France, le Mexique, la Chine et la Russie ont également fait la une des journaux ces trois dernières années. Israël et l'Arabie saoudite ont également fait la une de l'actualité et ils sont traités par le président Trump.

Le président Trump a un PLAN qui vise à établir la «Paix Mondiale». Ce PLAN exige que le monde entier passe d'un système économique basé sur la GUERRE à un système basé sur les Biens et Services. Le Complexe Militaro-industriel résiste à cette transition. Le Système Industriel Militaire fonctionne depuis très longtemps, bien plus que plusieurs centaines d'années! Peut-être même plus de plusieurs milliers d'années. Bien sûr, un changement de cette ampleur prend du temps et la transition doit commencer quelque part et 2020 semble être l'année initiale.

Cette transition nous amène au prochain problème, la Cour FISA. La solution simple ici est d'éliminer cette agence et de déplacer toutes les personnes vers d'autres postes. En fait, c'est la seule solution et elle se produira probablement au cours de la prochaine année. Le plan du président Trump éliminera le besoin de s’espionner pour toutes les nations.

Le dernier problème concernant l'État Profond sera également éliminé car les menteurs et les tricheurs et la corruption seront éliminés. L'une des questions à traiter sera «Combien ($$$) est suffisant» pour les individus. Il y aura toujours une séparation des personnes en fonction de certains facteurs, mais le facteur de corruption sera considérablement réduit. Il faudra plusieurs décennies de coopération pour construire l'infrastructure nécessaire pour faire du monde un endroit meilleur pour tous. MAIS, ce sera l'objectif par opposition au système de travail forcé qui est en place aujourd'hui.

La Cour FISA ne sera plus nécessaire et elle disparaîtra tout comme l'état profond. Cette transition prendra des décennies, il y aura donc beaucoup de travail pour occuper les gens et offrir des récompenses appropriées aux élèves les plus performants. Cependant, les traîtres paresseux ne seront pas tolérés et les incitations seront de faire le bien et vos résultats seront récompensés de manière appropriée!

<fin de ce texte>

Le même individu a publié un autre texte dont je présenterai ici quelques extraits. Mais auparavant, j'aimerais mentionner que le changement socio-économique et politique dont il est question dans les clauses du NESARA/GESARA et pour lesquelles les 209 pays ont conclu un accord, passera par une réévaluation mondiale des devises. Toutes les nations redeviendront souveraines et chacune de celles-ci reviendra à sa devise originale. Par contre, ces devises seront maintenant appuyées sur de l'or. L'ensemble de l'opération s'appellera le GCR pour Global Currency Reset.

 

Voici à quoi il est fait référence dans le texte dont voici maintenant les extraits  :

L'Amérique est une République et le président Trump travaille pour nous sauver

La réévaluation globale des devises (GCR) est en fait composée de plusieurs facteurs différents. Les pays (209 nations) doivent avoir une sorte de système d'échange pour faciliter le commerce. Il existe de vieilles (anciennes) fiducies qui ont des objectifs humanitaires.

(...)

Il y a tellement de GOUROUS en activité que je n'en nommerai que quelques-uns - Bruce, Tank, TNT Tony, Judy Byington, Yousef, MarkZ, Dave Schmidt, Shelton et bien d'autres. Aucun n'a jamais été correct sur la date de sortie du GCR! Cependant, ils conviennent tous que le GCR est réel.

Il y a en fait trois aspects distincts dans les changements globaux tentés. Le géopolitique, le financier et le religieux. Chacun de ces éléments des changements a son propre groupe de GOUROUS. Il y a l'aspect extra-terrestre des êtres d'autres planètes qui jouent également un rôle dans le drame. David Wilcox et David Adair sont impliqués ici avec des idées très intéressantes.

Ensuite, nous, le peuple américain, avons le président Trump et son plan déclaré de «drainer le marais». Le Marais est très vaste en termes de Nations et de Peuple et d'Organisations. L'Amérique vient de vivre plus de 28 ans de corruption avec le syndicat du crime des présidents Bush-Clinton. Certains de ces criminels ont été faciles à repérer tandis que d'autres se sont assis et ont attendu leur chance de devenir le Chef comme ils l'appellent. Hillary Clinton a été la plus facile à repérer car elle est si corrompue qu'elle a réellement cru qu'elle pouvait faire et dire n'importe quoi et s'en tirer avec ses crimes. Obama a établi de nouveaux records pour être un menteur encore plus grand que Hillary.

L'histoire réelle de la situation actuelle est difficile à trier et les acteurs clés sont encore plus difficiles à déterminer. ET, parce que cette corruption au sein des gouvernements est un complot mondial avec de nombreux éléments complexes, il est très difficile de distinguer le Bien du Mal et du Diable.

Les facteurs Humains de la Cupidité et de la Gratification Sexuelle sont toujours présents. Par conséquent, nous devons prendre en considération les crimes sexuels impliquant des enfants. ET, bien sûr, nous avons l'aspect POUVOIR toujours présent! Hillary et Obama ont porté ce facteur à des niveaux plus bas!

Parce que le soi-disant «État profond» a pu contrôler la plupart des gangs des Médias et de la Haute Technologie, la solution a été encore compliquée par le problème des «Fausses Nouvelles», mieux connu sous le nom de «Psyops» et un véritable facteur depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Et la corruption du Système Judiciaire. Ces anciens présidents mentionnés ci-dessus ont pu pendant 28 ans nommer des juges corrompus conformes à des postes à vie pour légiférer depuis la Magistrature! Nous avons vu ces différents juges rendre des décisions bien au-delà de leur mandat et de leur autorité. Donner des ordres au président ne fait pas partie de leurs fonctions. La Séparation des Pouvoirs est claire et le président Trump travaille à rétablir l'État de droit tel que clairement défini dans la Constitution des États-Unis et, par conséquent, il se conforme à la loi et utilise d'autres outils pour accomplir son PLAN!

Il y a environ 50 ans, nous, le Peuple, avions confiance que les informations rapportaient de véritables événements d'actualité et nous pouvions alors décider ce que nous pensions, étant donné que nous croyions ce que nous avions entendu comme étant vrai. Ce n'est pas le cas aujourd'hui - mais il y a les nouvelles alternatives qui travaillent à faire connaître la vérité au Peuple.

À mon avis, il y a encore des gens de confiance vraiment fiables et le président Trump n'est qu'une de ces nombreuses personnes.

Il y a un grand groupe de personnes connues sous le nom de «lanceurs d'alerte» qui se sont éloignés de l '«État profond» et ont offert la preuve de la Conspiration Mondiale pour prendre le contrôle du monde entier pour leur bénéfice et leur plaisir personnel. Ce groupe de lanceurs d'alerte se multiplie et fournit de plus en plus de preuves de la corruption au sein du gouvernement américain et de certains des alliés les plus fiables de l'Amérique dans le passé.

Il y a encore un autre groupe de personnes s'inscrivant comme «témoins coopérants» qui fournissent des informations et des preuves importantes à l'équipe «Drain the Swamp» organisée par le président Trump.

Ces témoins « coopérants » ont été arrêtés pour leurs crimes et ont conclu une négociation de plaidoyer pour éviter les graves conséquences de leurs crimes contre l'Amérique et l'humanité. Anthony Weiner et son épouse Huma Abedin font partie de cette catégorie de témoins coopérants. Loretta Lynch et Bruce Ohr font également partie des personnes qui ont choisi cette voie disponible. La «Corruption» est très profonde et doit être divulguée au peuple afin que ce problème puisse être corrigé. Nous avons maintenant été exposés à la corruption en Ukraine et au fonctionnement de ce système corrompu.

(...)

L'immigration illégale n'est que «ILLEGALE». Construisez le «Mur de la Frontière» et déportez tous les immigrants illégaux. Pour pouvoir voter, une personne doit être citoyenne américaine. Ce n'est pas un problème difficile! Les Américains veulent-ils vraiment que des clandestins viennent en Amérique pour nous dire quoi faire? Je ne pense pas!

En Amérique, la Constitution Américaine est la Loi du Pays et il n'y a pas de place pour la charia ici en Amérique. Il y a un SERMENT d’office obligatoire pour les élus et il est spécifique quant à la Protection et la Défense de la Constitution américaine qui comprend toutes les dispositions qui y sont contenues. Tous les nouveaux immigrants doivent prêter serment! De plus, les nouveaux immigrants doivent réfuter tout serment antérieur à toute autre loi. Le Serment exige un engagement de protéger et de défendre la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis étrangers et nationaux!

Le président Trump est à l'œuvre pour réparer ce problème et la nomination de conservateurs constitutionnels à la Cour suprême des États-Unis est un pas en avant dans le Retour à la Loi du Pays! Le président Trump a également nommé de nombreux juges constitutionnels conservateurs aux Tribunaux de District. Cette approche est à très long terme et elle a rencontré une grande résistance de la part des radicaux d'extrême gauche qui veulent prendre le contrôle de l'Amérique!

Le président Trump a tellement de fers dans le feu qu'il a évité les problèmes Religieux. Cette confrontation n'est pas loin maintenant! Autrement dit, il y a une guerre religieuse mondiale entre le monde Musulman et les non-Musulmans. Cette question constituera un tournant dans les élections de 2020, tout comme l'État de droit. L'assassinat récent du général iranien Soleimani en est un exemple.

(...)

L'Amérique est une République et doit rester une République!

<fin du deuxième texte>

Je reviendrai avec d'autres communications pour parler des autres clauses du NESARA/GESARA et afin de les actualiser aux situations qui prévalent en ce moment.

Quoique plusieurs en pensent, je demeure convaincu plus que jamais que nous nous dirigeons vers un monde de Justice, de Paix, d'Amour, d'Harmonie et d'Unité. Ce monde est en train d'émerger devant nos yeux. Mais pour le voir, il faut s'ouvrir à cette réalité et cesser de prêter foi aux discours des médias de masse qui ont un intérêt à nous maintenir dans l'illusion de la séparation et des conflits.

J'apprécie recevoir des commentaires et il est possible de le faire en allant sur www.aidojeunes.org.

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé

  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu

  • que vous fassiez référence à  notre site latableronde.over-blog.com

  • que vous mentionniez le nom Le Phare ou Yves Dubé

 

 

 

Rédigé par Nouvelle Conscience

Publié dans #NESARA-GESARA, #Le Phare

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :