Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

14 Sep

La physique quantique prouvera que la mort est une illusion

Publié par Chevalier de lumière  - Catégories :  #science, #Information

La physique quantique prouvera que la mort est une illusion

de Claire C. |

La physique quantique prouvera que la mort est une illusion

  • Par Yves Herbo

« La physique quantique prouvera que la mort est une illusion »…

La plupart des scientifiques, avec prudence et depuis toujours, disent que la notion de l’au-delà est probablement un non-sens, ou tout au moins improuvable. Pourtant, depuis le 20ème siècle, de plus en plus de chercheurs de pointe, tant dans le domaine de la médecine que de la physique, (et même Einstein n’était pas fermé à ce type d’hypothèse), ont écrit des théories et publié des livres et articles sur ce sujet pointilleux et controversé. Récemment, il y a même un professeur en médecine, Robert Lanza, qui a affirmé détenir des preuves qui confirment une existence réelle au-delà de la tombe, et que ces preuves se trouvent dans la physique quantique.

Le Professeur Robert Lanza prétend que la théorie du biocentrisme enseigne que la mort telle que nous la connaissons, n’est qu’une illusion créée par notre conscience.

« Nous pensons que la vie n’est juste qu’une activité du carbone et d’un mélange de molécules – nous vivons un moment et puis pourrissons dans le sol », a déclaré le scientifique sur son site Internet.

Lanza, de Wake Forest University, l’Ecole de médecine de Caroline du Nord, a ajouté qu’en tant qu’humains, nous croyons en la mort parce que « nous avons appris que nous mourons », ou plus précisément, » notre conscience associe la vie avec le corps et nous savons que les organismes meurent « .

Sa théorie du biocentrisme, cependant, explique que la mort ne peut pas être aussi définitive que nous le pensons.

La théorie de Lanza » Le Biocentrisme et l’au-delà «

Le Biocentrisme est classé comme la « théorie du tout » et vient du grec pour « centre de vie ».

C’est la croyance que la vie et la biologie sont au cœur de la réalité et que la vie crée l’univers, et non l’inverse.

Lanza utilise comme exemple la façon dont nous percevons le monde autour de nous.

Une personne voit un ciel bleu, et on lui dit que la couleur qu’ils voient est du bleu, mais les cellules dans le cerveau d’une personne pourraient être modifiées pour faire en sorte que le ciel regardé soit vert ou rouge.

Notre conscience fabrique son sens du monde, et elle peut être modifiée pour changer cette interprétation.

En regardant l’univers du point de vue d’un biocentrique, cela signifie aussi que l’espace et le temps ne se comportent pas d’une manière aussi rigide et rapide que notre conscience nous dit qu’il le font.

En résumé, l’espace et le temps sont « simplement des outils de notre esprit ».

Une fois que cette théorie sur l’espace et le temps comme étant des constructions mentales est acceptée, cela signifie que la mort et l’idée de l’immortalité existent dans un monde sans limites spatiales ou linéaires.

Beaucoup de physiciens théoriques (mais pas tous) croient (pensent, supposent, théorisent, …) qu’il y a un nombre infini d’univers, avec des variations différentes des personnes, et des situations (« vies »), qui se déroulent simultanément. (YH : suite à certaines questions reçues, je dirai pour répondre à certaines, que les scientifiques ont bel et bien eux-mêmes une « croyance » envers la science et ses principes, ses dogmes… les physiciens tentent bien d’expliquer certains phénomènes inexplicables grâce à des expériences et de trouver ainsi « des preuves »… mais leur propre conscience doit bien elle-même « croire » en ce qu’ils font et « croire » que ce dogme est bien la meilleure méthode pour y arriver : les scientifiques croient ainsi en leur « science » tout comme un membre d’une secte peut être amené (sa conscience) a certains dogmes religieux préétablis par d’autres…). Nous vivons dans un monde de théories acceptées ou non et possédant pour la plupart un bon pourcentage de « preuves » positives pour les étayer… mais la recherche et la différence constatée entre ce qui est appris à l’école en telle année et les postulats conservés 20 ou 30 ans plus tard, nous démontre qu’une bonne partie des choses apprises chaque année à l’école… sont améliorées, déformées, détruites ou invalidées dans les années suivantes… de quoi remettre largement en question cette fausse certitude (qui est réellement pseudo-scientifique, elle) qui dit que les scientifiques expliquent simplement les choses par l’expérimentation, et sans « croyances » aucunes… c’est beaucoup plus compliqué que ça, d’autant plus que les mêmes scientifiques admettent par exemple utiliser des nombres infinis dans des mathématiques qui sont pourtant affirmés en même temps être « précis » et fiables… ce qui est assez contradictoire du point de vue de la logique !

Lanza ajoute que tout ce qui peut éventuellement se produire, se produit à un certain niveau à travers ces multivers et cela signifie que la mort ne peut pas exister dans « aucun sens réel » que ce soit.

Lanza, à la place, dit que quand nous mourons, notre vie devient une « fleur vivace qui revient fleurir dans le multivers ».

« Ce que vous voyez ne peut pas être présent sans votre conscience », a expliqué Lanza. » Notre conscience donne son sens au monde »

Comment l’expérience de la double-fente appuie la théorie de Lanza ?

Dans l’expérience maintes fois réalisée, quand les scientifiques observent une particule projetée à travers une barrière comportant deux fentes, la particule se comporte comme une balle et passe par une fente ou l’autre.

Pourtant, si personne ne regarde la particule (uniquement un appareil de mesure sans conscience), elle agit comme une vague.

Cela signifie qu’elle peut passer par les deux fentes en même temps. Cela démontre que la matière et l’énergie peuvent afficher des caractéristiques d’ondes et de particules, et que le comportement de changements des particules se fait sur la base de la perception et de la conscience d’une personne.

« La vie est une aventure qui transcende notre chemin linéaire ordinaire de pensée. Quand nous mourons, nous ne le faisons pas dans une boule de billard-matrice aléatoire, mais dans une incontournable matrice de vie ».

Lanza cite la célèbre expérience des double fentes pour renvoyer sur ses revendications. Sa théorie est très élaborée et fournie, a tel point qu’il a tenté de la vulgariser dans un livre nommé » Biocentrism: How Life and Consciousness are the Keys to Understanding the True Nature of the Universe. »

Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en franÁais. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en franÁais

– See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/physique-quantique-mort-illusion.html#sthash.uBVV6w1Y.BwZ4pxme.dpuf

Partager :
Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...