Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

01 May

Message de Jésus

Publié par Chevalier de lumière  - Catégories :  #John Smallman, #Jésus

Au sein de l’illusion vous ne disposez ni d’une pensée claire, ni de sagesse, ni de connaissance

1 mai 2016 Publié dans Informations, John Smallman.

Jésus, transmis par John Smallman

Le voyage de retour de l’humanité vers Dieu a été long et plein de confusion tandis que vous tentiez sagement de discerner entre les opinions contradictoires sur la meilleure stratégie à suivre pour garantir votre arrivée à votre destination prévue. Mais, à cause des limitations sévères que vous vous étiez imposées lorsque vous avez choisi de vous séparer de votre Père pour entrer dans l’illusion que vous aviez construite, vous avez vraiment eu une très faible compréhension de ce que comportait le voyage ou de ce qu’était la véritable destination. Au sein de l’illusion vous ne disposez ni d’une pensée claire, ni de sagesse, ni de connaissance, car ce n’est qu’un monde onirique irréel, un endroit dans lequel vous vous êtes cachés de la Réalité et de l’abondance de sagesse et de connaissance infinie qu’Elle vous offre. Et bien sûr, votre retour à la Réalité est garanti par Dieu. Vous avez seulement à former l’intention collective d’y retourner, et vous y retournerez.

Beaucoup d’entre vous nourrissent cette intention et par conséquent le divin champ d’Amour vous étreint et vous tire en avant, tandis que la résistance à votre progrès due à ceux qui choisissent de ne pas participer au voyage diminue aussi rapidement que leur nombre. L’Amour est votre état naturel — définir ou démontrer toutes les caractéristiques que l’Amour utilise et met constamment en œuvre est tout à fait impossible — et le choix d’entrer dans l’illusion tout en essayant de laisser l’Amour derrière vous était contre nature. Vous avez néanmoins fait le choix de jouer à un jeu de séparation, d’impuissance et d’ignorance, pensant que cela vous fournirait des possibilités créatrices qui n’étaient pas disponibles dans la Réalité. Vous aviez raison… et tort à la fois ! Raison, parce qu’il semble bien que vous vous soyez dotés d’un environnement incroyablement vaste et varié dans lequel jouer et explorer ; et tort, parce que c’est irréel et cela n’existe pas, bien que sa réalité apparente soit très convaincante pour vous. Et pendant que vous y croyez vos champs d’énergie collectifs soutiennent cet environnement irréel et l’entretiennent, vous apportant la confirmation qu’il vous manque quelque chose, que vous êtes séparés de Dieu, et que vous avez besoin de retourner à Sa Présence pour atteindre le bonheur éternel.

Comme vous le savez cependant, vous n’avez jamais quitté la Présence de Dieu — rien n’existe sauf Sa Présence — mais l’environnement imaginaire que vous avez fait apparaître pour y jouer et faire l’expérience d’être séparés de Lui semble très réel et vous a causé beaucoup de douleur et de souffrance. Lentement, au fil des âges (bien que dans la Réalité il s’est passé moins d’un instant !), votre fatigue de la lutte pour la survie et de la souffrance qui l’accompagne, qui en est inséparable, s’est accrue. Vous avez prié, prié et prié en suppliant Dieu, et enfin vous écoutez Sa réponse ! Et c’est là le tournant. L’écouter — Il parle à travers vos guides, vos anges et vos compagnons humains — au lieu de Le supplier et de L’implorer est le moyen le plus efficace pour découvrir le chemin de la Maison. Et c’est ce que vous êtes enfin en train de faire.

En L’écoutant, sous n’importe quelle forme qu’Il Se montre à vous, vous ouvrez vos cœurs à l’Amour dont Il vous a enveloppés et vous devenez des canaux par lesquels cet Amour s’écoule où qu’Il choisisse de Le diriger. Et quand vous Lui permettez de diriger Son Amour à travers vous, les résultats les plus merveilleux se produisent. Au cours des quelques dernières décennies du temps illusoire, de plus en plus d’entre vous ont choisi de L’écouter, et partout dans le monde on en voit la preuve grandir de manière exponentielle.

Vous, l’humanité toute entière, êtes les enfants bien-aimés de Dieu, et votre choix de L’écouter L’a rempli de joie. Il vous aime, Il prend soin de vous, et Il ne veut que votre bonheur éternel ; mais vous l’aviez refusé, vous Lui aviez refusé l’entrée, comme des adolescents qui savent tout — jusqu’au jour où ils découvrent qu’ils ne savent rien ! Vous êtes parvenus à réaliser que l’Amour ça marche, que l’Amour est la seule chose qui marche parce qu’Il est la seule chose. Tout ce que vous avez à faire est de consentir à Lui, et puisque vous le faites, l’intention de l’humanité de se réveiller s’intensifie. Cette intention est maintenant très intense ! Elle ne sera surpassée par aucune des intentions contraires que certains — en essayant de s’accrocher à l’illusion et au semblant de pouvoir que cela leur donne — entretiennent encore.

Vous ne pouvez éviter de vous réveiller dans la Présence de votre Père, parce qu’être réveillé c’est être en Sa Présence. Et même dans l’illusion vous êtes conscients que vous ne pouvez pas rester endormis indéfiniment — même d’un sommeil induit par la drogue ou l’alcool ! Vous finissez par vous réveiller et vous devez faire l’expérience de la vie. Une fois que vous commencez à vraiment éprouver l’illusion que vous avez construite, comme vous avez commencé à le faire, il vous devient impossible d’ignorer, de négliger ou de nier son inaptitude totale à être une demeure pour les enfants de Dieu.

La seule Demeure pour les enfants de Dieu est d’être en Sa Présence aimante. Premièrement il n’y a nulle part ailleurs où aller, et deuxièmement, même s’il était possible qu’il y ait une demeure alternative de quelque nature, elle ne pourrait être en aucune façon assez bien pour les enfants de Dieu, qui ont droit au meilleur et ne méritent que lui. Et seul Dieu peut offrir le meilleur de tout ! Il vous offre le meilleur de tout à chaque instant — vous le savez vraiment — et il est donc inévitable que vous vous réveilliez dans la joie éternelle de sa Présence aimante.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman2.wordpress.com/2013/06/23/the-children-of-god-are-entitled-to-and-deserve-only-the-best/

Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...