Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

21 Apr

Le temps est venu, le temps des justes, le temps de la Justice Divine

Publié par Chevalier de lumière  - Catégories :  #Archange Michaël

Le temps est venu, le temps des justes, le temps de la Justice Divine

Archange Michael, transmis par Sylvain Didelot

Channeling 12 Avril 2016
Je suis l’Archange Michael

Je suis présent en ce jour pour vous exprimer, encore, dirons certains, un message que vous avez sans doute déjà entendu, mais sous une nouvelle vibration, sous un nouvel éclat.

Chers maîtres,

Chers amis,
Chers frères et chères sœurs de lumière,
Notre présence, à vos côtés, peut vous paraître un peu différente actuellement, sous d’autres aspects.

Le maître qui vient de vous parler n’est pas n’importe qui. Nous lui avons demandé d’intervenir en premier dans cette session de canalisation, parce qu’il était nécessaire que votre énergie se stabilise et se calme avant que nous nous exprimions. (Lire le message de Shri Ban Dahya)

Vous l’avez remarqué, l’accélération de la planète se fait sentir de plus en plus. Vous aurez de plus en plus le sentiment de certains extrêmes, et d’opposés. Vous aurez l’impression que les anciennes règles ne fonctionnent plus, que de nouvelles se sont mises en œuvre, sans que vous les compreniez réellement, mais j’ai bien dit vous aurez l’impression, parce que ce n’est pas vrai.

Vous êtes actuellement dans la matrice intérieure de votre être, et non dans votre imaginaire, mais bien dans le monde fait de vos pensées. Mais vos pensées elles aussi sont actuellement plutôt chaotiques. Vous semblez…. vous semblez être comme perdus entre deux eaux, comme cherchant des solutions, ailleurs, dans un être, dans un métier, dans une situation, même dans un conflit parfois.

Je voudrais vraiment que vous compreniez que si nous avons demandé à notre maître de respiration d’intervenir, c’était aussi pour que vous compreniez que, à l’intérieur de vous, se trouve l’éclat et l’espace de qui vous êtes, se trouve l’espace infini contenant toute information disponible pour vous. Vous êtes votre propre solution. Vous êtes le porteur de miracles. Lorsque vous rechercherez des réponses à vos questionnements, nous pouvons intervenir et nous serons là pour vous parler, mais souvent c’est en vous et en vous seuls que doit résonner la réponse, que doit résonner l’information juste, celle du cœur, celle de l’âme, qui vous porte.

Nous agissons sur chacun d’entre-vous, en gardiens, en intercesseurs, en guides parfois. Nous effectuons cela, parce que vous n’avez pas encore totalement, et tous, accès à cette capacité de recevoir l’information d’une manière qui vous semble claire, mais je voudrais, vraiment, ce soir, vous inciter chers maîtres à recevoir l’information de manière vibratoire à l’intérieur de vous, de manière forte à l’intérieur de vous.
Prenez conscience de ceci : très régulièrement lorsque vous vous êtes posés une question vous avez bien sûr eu des ressentis de votre corps, des ressentis extérieurs, et dans le monde de l’extérieur vous n’avez pas toutes informations et vous devez utiliser les autres uns que vous êtes « chac » « un » pour avancer dans le plan d’expériences qui est le vôtre. Mais, si vous écoutez votre intérieur, souvent la réponse à votre propre questionnement était immédiat. Oh ce n’était pas toujours la réponse que votre ego attendait, mais la réponse était immédiate. Vous saviez si ce que vous pensiez ou espériez était juste ou non.

Alors le corps a résonné, a résonné avec cette substance dont a parlé le maître à la fin de son exercice respiratoire qui s’appelle la Joie. La joie parfois s’exprime comme si vous aviez une information sans savoir réellement d’où elle venait. Lorsque cette joie s’exprime en vous, et cela va arriver de plus en plus souvent, vous allez ressentir un événement, une onde vibratoire qui vous traverse et qui va vous apporter du bonheur. Tout cela vient vous dire que vous êtes au bon moment au bon endroit, dans les bonnes circonstances quoiqu’il arrive et quoiqu’il advienne. Alors ne vous inquiétez pas de la ressentir ou de ne pas la ressentir, si vous la ressentez vous saurez ce que c’est, si vous ne la ressentez pas c’est juste que vous êtes encore dans le monde extérieur. Vous ne pourrez pas vivre très longtemps, en supportant les vibrations actuelles, si vous ne restez qu’à l’extérieur. Vous allez voir arriver sur votre monde tout un tas de petits symptômes, de petites maladies, de petites circonstances étranges, furtives mais troublantes comme des grincements dans la roue parfaite de la vie, et cela sera l’expression que vous n’avez pas huilé vos engrenages intérieurs, que vous ne vous accordez pas l’autorisation et la possibilité de vous connaître vous-mêmes, que vous cherchez trop à l’extérieur, avant d’installer la paix à l’intérieur. Parce que lorsque vous êtes dans cet état de paix évoquée par le maître, alors, dans cet état, vous accédez à l’information au-delà de l’information, à la connaissance de la perfection du plan Divin.

J’aimerais vous apporter ce soir aussi cette information, moi, Archange Michael, je n’ai pas accès au plan Divin. Je n’ai pas accès à l’entièreté de ce « plan ». Oh je sais que cette information peut vous troubler, mais je suis le serviteur de la Divinité, je suis le serviteur de la Source, je suis votre serviteur chers maîtres.
Mais lorsque l’on est au service de la Source, la confiance dans l’amour du Maître doit être plus grande que la connaissance de sa propre mission. La confiance, dans le fait que la vie et les circonstances vous amèneront toujours à un moment les circonstances favorables pour exercer ce qui semble être votre ministère, ou ce que vous croyez être bon pour vous, cette confiance-là est plus forte que la connaissance.
Lorsque cela arrivera ce sera naturel, une énergie coulera en vous et vous vous direz : c’est cela. Il n’y aura plus de question, il n’y aura plus de doute.

Durant ces instants de grâce et de paix que vous aurez été retrouver à l’intérieur de vous, vous accéderez à un petit peu plus d’information à chaque fois, comme quelque chose qui est déjà à l’intérieur de vous et qui se révèle et qui vous accordera votre plein potentiel, votre « mission » comme vous aimez à évoquer ce mot.
Ah .. et alors, évidemment vos personnages viendront jouer un rôle, viendront semer le doute, viendront semer la peur, viendront semer les angoisses.
Votre indice doit rester l’ouverture de votre conscience dans la joie, laissez-vous exprimer ce que vous êtes, laissez-vous exprimer dans cette mission, dans cet espace qui semble être le vôtre, dans cette place qui semble être la vôtre.

Aucune place n’est définitive et si demain la Source voulait que je disparaisse je disparaîtrais. C’est ainsi, car dans cette histoire d’inter-humanité, d’inter-dimensionnalité, ce que nous sommes, ce que vous êtes compte peu quand on est dans cette confiance au Soi, à la Source infinie de toutes grâces. Parce que, lorsqu’on a cette réelle confiance, alors nous sommes aussi imprégnés d’une autre information, d’une information importante : je suis la Source elle-même, Je suis une part de cette Source, et lorsque je travaille, c’est un bien grand mot, lorsque j’exerce mon ministère, lorsque j’exerce ma fonction auprès de vous, lorsque j’utilise à chaque fois cette épée de flamme bleue pour vous, à chaque fois j’agis au nom du maître que vous êtes et au nom du maître Divin, au nom de l’énergie-même de la Source, selon son bon vouloir pour que Sa volonté parfaite soit faite, et non la mienne.

Cette vie de mission, cette vie qui pour vous sera pourtant, peut-être et sans doute plus pleine de sens, qu’elle ne peut l’avoir aujourd’hui, d’après vous, cette vie-là sera une vie parfois difficile, mais toujours joyeuse, toujours dans une énergie qui vous portera dans ce que vous aimez faire, dans ce que vous savez vraiment faire, même si vous ne le savez pas aujourd’hui, vous le saurez demain.

CE qui cherche à savoir n’est pas CE que vous êtes, CE qui cherche à savoir cherche aussi à vous contrôler. CE qui cherche à être, est CE que vous êtes. Pour certains êtres, s’apercevoir, dans un premier temps, qu’en vérité vous êtes tous, sans la moindre exception, exactement au bon endroit et au bon moment, cette connaissance-là va vous apporter la joie. Ce savoir, comme vous aimez à prononcer ce mot, qui vous aidera à intégrer cette énergie, qui vous dira : vous êtes à l’endroit où vous devez être, et vous vivez les expériences que vous avez demandées à vivre, cette information-là est pleine de sens, pleine d’énergie.

Oh elle n’est pas une condamnation mes frères, mes sœurs, cette information n’est pas du tout un dogme absolu et une certitude pour chacun d’entre vous, ce que je veux dire par là c’est que : n’oubliez pas que vous êtes le maître, vous êtes toujours au bon endroit, vous pouvez toujours décider de comment vous allez vous comporter dans cet endroit qui vous semble être le plus inopportun parfois.

C’est vous qui décidez de comment vous vivez l’expérience, de comment vous allez la ressentir, de ces angoisses que vous acceptez ou refusez, de cette maîtrise que vous acceptez ou refusez, de cette peur de votre pouvoir que vous refusez ou que vous acceptez. Alors demain matin vous pourrez changer votre destinée, alors demain matin vous pourrez ouvrir votre cœur à la Source en lui disant : je sais que je suis à ma place aujourd’hui, apporte-moi une nouvelle expérience, quelque chose qui me semble plus juste, quelque chose qui résonne encore plus avec qui je suis.

Vous pouvez prononcer ce vœu bien sûr à l’univers, à la Source elle-même, lorsque vous aurez prononcé ce vœu une seule fois, lorsque vous aurez énoncé ces mots une seule fois, la Source vous aura entendu. Alors, ne vous plaignez plus. (grande respiration) même mon propre canal doit s’harmoniser avec cette information vous l’aurez compris. Quand je dis ne vous plaignez plus, cela signifie que tous les événements qui arriveront ensuite seront faits pour vous amener le plus rapidement possible vers votre nouvelle voie, vers votre voie de lumière. Alors n’ayez pas peur, vous ne serez jamais abandonnés, vous aurez toujours ce dont vous avez réellement besoin, pas ce que l’ego imagine comme étant le besoin, mais ce que l’âme sait être la plus grande valeur qui soit, la plus grande énergie qui soit : celle de l’amour, de la reliance, à l’autre, à qui vous êtes , à l’expérience qui vous traverse. Laissez l’énergie vous montrer quelle est la voie pour vous, laissez l’énergie vous apporter l’énergie elle-même.

Vous vous auto-créez sans cesse dans un mouvement de tords et de spirales, votre propre énergie à votre corps, vous recyclez sans cesse votre propre énergie, par vos pensées. Alors qu’avez-vous envie de nourrir pour vous, quelle énergie voulez-vous pour vous-mêmes ?Si vous êtes en paix, vous amplifiez votre propre énergie parce qu’à ce moment-là, vous vous connectez à celle d’une énergie plus grande encore.
Vous cessez de vous considérer comme l’être absolu qui peut Tout, mais vous saurez que vous êtes connectés à l’être absolu qui peut Tout. Et en cessant de vous identifier à la forme, alors vous pouvez vous identifier, pour utiliser sciemment le même mot, au sans forme, à votre propre Divinité, à l’esprit Divin qui vous traverse, à l’esprit Divin qui sans cesse observe chacune de vos pensées pour dire : oui, mon fils, parce que je t’aime je fais tout ce que tu me demandes.

Alors j’entends souvent ces plaintes retourner vers moi : Archange Michael, je n’ai pas demandé cette expérience, pourquoi met-elle donnée ?
Ce n’est pas en refusant, malheureusement, votre responsabilité induite ou non, que vous comprendrez le sens de l’expérience que vous traversez. A Tout, à Tout, vous devriez être capable de dire : je reçois cela, comme ce que je me suis offert, même si je ne sais pas pourquoi, même si cela me paraît ingrat, même si cela me paraît difficile, même si cela me paraît inopportun, je sais que cela est pour le plus grand bien. Alors montre-moi, montre-moi une vision plus large et plus étendue de ce que je traverse, montre-moi Qui je suis.
Ces mots ne sont pas anodins non plus, lorsqu’ils sont exprimés avec le cœur : MONTRE-MOI QUI JE SUIS, parce qu’alors vous intégrerez que, sans en comprendre le processus, vous avez engendré ces événements. Ils sont dans votre sphère personnelle. En amenant la paix en vous, en expirant comme vous l’a dit le maître, en expirant ce dont vous ne voulez pas, laissez-le partir, libérez-le, ne retenez pas cette expérience, le souvenir sera toujours présent, mais la douleur doit disparaître, l’énergie doit disparaître, l’intensité de tout cela doit disparaître, au profit de l’information simple. Une information densifiée par l’énergie de vos émotions est difficile à effacer ou à reprogrammer. Mais une information à laquelle vous n’apportez pas votre pouvoir, une information à laquelle vous n’apportez pas votre émotion, celle-là peut être corrigée, sa propre vision peut être corrigée, cette information-là peut être effacée.

Vos émotions font comme, mettre dans une boîte, un comportement une attitude ou un événement, en nous empêchant d’intervenir avec vous pour corriger cela. Ouvrez cette boîte, observez vous sans peur, regardez cela sans peur, ou tremblez mais n’abandonnez pas, ne laissez personne vous faire peur.
Observez. Quand vous observerez l’information, quand vous serez capable de regarder toute l’information en lui disant : tu es à ta juste place mais je dégage toute l’émotion de cette information, je ne veux pas de toi. Alors vous exercerez ce que j’exerce avec les êtres des autres plans, quand je leur dit : je vous reconnais, comme des êtres d’un autre plan, je reconnais votre propre lumière, mais CECI n’est pas votre plan.

Voici le combat que je mène avec l’ombre, avec vos propres ombres, parce que quand vous accepterez de les regarder, alors vous pourrez m’appeler, alors je pourrai vous accompagner, et si vous souhaitez que nous combattions, pour utiliser votre langage, je serai à vos côtés et je combattrai à votre côté. Je prendrai votre bras et je l’armerai, je soignerai vos plaies et je vous panserai, je soignerai votre cœur et je vous aimerai. Je vous couvrirai de mon manteau bleu de Lumière, pour protéger chacun des aspects les plus Divins de votre propre énergie, parce que vous aurez accepté, parce que vous aurez regardé ce qui est, non comme quelque chose qui ne vous appartient pas,mais comme votre propre création. Acceptez de regarder ce qui est c’est pardonner.

Dans ce pardon, toute la grâce, toutes les énergies des plans de Lumière vous accompagnent, toujours. Ne vous laissez pas diriger ni contrôler par autre chose que par votre cœur, laissez-vous guider à l’extérieur par des gens qui diffusent de l’amour envers vous, par des gens qui vous aiment, vous ressentirez si cet amour est véritable ou non, vous ressentirez si cet échange est véritable ou non. Votre cœur, votre intérieur sait que tout va bien ou que quelque chose semble ne pas aller.

Alors ne jugez pas non plus votre frère et sœur dans ce genre de situation, mais éloignez-vous quelque temps.
Sachez vous respecter, sachez être qui vous êtes, sachez ressentir l’amour quand l’amour est présent.

Je ne peux parler qu’à travers des êtres d’amour. Certains vous font croire qu’ils s’expriment en mon nom parfois, ou en d’autres noms, mais ressentez-vous leur énergie, ressentez-vous notre amour ? Ou vous sentez-vous coupable ? De quoi ? De rien.

Cette époque particulière est une époque où vous verrez apparaître de fausses circonstances dans votre vie, de faux événements, c’est aussi celle que nous avons appelée celle des faux prophètes parfois. Tout est juste tout est utilisé, et parfois même le message est juste. Mais écoutez votre cœur, écoutez votre conscience, écoutez votre intérieur résonner à la Joie Pure de la connaissance Vraie.

Je suis Michael et je resterai à vos côtés dans chacun de ces moments, je vous accompagnerai, j’accompagnerai la Terre comme je l’ai toujours fait jusqu’au bout de ce chemin que vous traversez, encore, et encore, et encore.

Rassurez-vous mes frères, mes sœurs, le temps est venu, le temps des justes, le temps de la Justice Divine.

Merci à vous

Source : http://sylvaindidelot.com

Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...