Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

11 Apr

Divulgation Cosmique Saison 4 – Episode 3

Publié par Chevalier de lumière  - Catégories :  #Corey

Divulgation Cosmique Saison 4 – Episode 3

10 avril 2016 Publié dans Corey Goode, David Wilcock, Informations.

Régression de l’âge et Technologie de voyage dans le temps.

Traduction : Vanessa / Révision : Michelle

Sites de Vanessa : http://biotyfolies.fr/ et http://shop.natura4ever.com/?CodeCourtier=SWKU257

Traduction résumée du texte trouvé sur :http://sitsshow.blogspot.ca/2016/03/Cosmic-Disclosure-Season-4-Episode-3-Age-Regression-and-Time-Travel-Technology-Summary-and-Analysis-Corey-Goode-and-David-Wilcock.html

Prologue :

Dans le programme spatial secret, l’utilisation de la technologie de régression de l’âge est un lieu commun et a reçu le nom de programme « 20 years-and-back ». Le personnel enrôlé passe par un processus de recrutement standard, acceptant de faire un service de 20 ans, en échange d’une compensation alléchante. Leur sont offerts les frais de scolarité pour l’Université, des emplois avec revenus lucratifs et des conditions de vie agréables à leur retour. Pourtant, le programme n’a jamais l’intention de respecter cet accord. Au lieu de cela, après leur tournée de service, les participants voient leurs souvenirs effacés, leurs corps sont régressés à l’âge auquel ils ont été recrutés, puis ils sont replacés dans leur vie d’il y a 20 ans, comme si de rien n’était.

Cette pratique est un fait réel. L’expérience de Corey en est un exemple. En 1987, quand il avait seulement 16 ans, le programme spatial secret l’a recruté, en utilisant ce procédé. Après son service de 20 ans, il a été régressé, vidé de ses souvenirs et replacé de nouveau dans sa vie de 1987. Mais contrairement à la grande majorité des participants, l’effacement de sa mémoire n’a pas réussi. Corey était au sein d’un petit groupe du PSS connue sous le nom d’intuitifs empathiques, qui peuvent en effet se rappeler leurs souvenirs PSS, même après que ceux-ci aient été effacés.

Corey dit que c’est parce que la mémoire et les expériences sont stockées biochimiquement dans le corps physique et éthérique ou «corps de lumière», comme une sorte de base de données énergétique. Les individus qui sont plus en contact avec leurs corps d’énergie peuvent se souvenir plus facilement, un peu comme une restauration d’un disque dur d’ordinateur, en utilisant une sauvegarde de stockage à distance. C’est comme dans les expériences de mort imminente et les expériences de sortie de corps, durant lesquelles le corps d’un individu meurt physiquement pendant plusieurs minutes, mais la conscience est encore capable d’observer et de former des souvenirs qui sont alors accessibles à leur retour dans le corps – l’explication de Corey est soutenue par un dossier scientifique.

Le processus consiste à utiliser des médicaments paralysants ou anesthésiants pour immobiliser le corps, qui est ensuite régressé en utilisant une sorte de processus énergétique ou temporel dont Corey n’a pas vraiment pu se rappeler. Au LOC, il a été plongé dans un coma médicalement provoqué pendant deux semaines, puis s’est réveillé plus tard avec, ce qui semblait être le même endroit qu’avant et pourtant tout semblait différent. La conclusion a été que, pendant le processus de régression, Corey a effectivement été transporté dans le temps, en 1987.

Corey fournit également plus de détails sur la vie dans le PSS, indiquant que c’est une organisation très militariste et hiérarchique. Les participants ne sont pas autorisés à poser des questions et se tiennent à un code de conduite strict. Ils ne sont pas autorisés à discuter de toutes les informations importantes sur le plan opérationnel avec d’autres personnes. Aucun objet personnel de la Terre ou de contact ne sont autorisés.

Enfin, il mentionne qu’il y a des complications de santé suite à cette procédure et que souvent, après le laps de temps de 20 ans qui a été vécu, les souvenirs de l’expérience PSS commencent à revenir à la mémoire des individus. Dans tous les cas, le PSS continue de surveiller les anciens actifs après qu’ils aient quitté le programme.

Corey est un membre de l’Alliance PSS (Programme Spatial Secret) qui a commencé la divulgation d’information en 2009, sous le pseudonyme de GoodETxSG. En 2014, il a commencé à révéler beaucoup plus d’informations dans le but de préparer l’humanité à ce qu’il appelle la divulgation totale (décharge massive de données) qui va se produire à un moment opportun dans l’avenir. Une grande partie de l’information qu’il fournit provient de tablettes de verre intelligentes qui ressemblaient à des iPad et qui sont fournies au personnel du PSS à des fins de partage d’informations.

Les programmes spatiaux ont été mis au point, en secret, tout au long de l’histoire de la Terre, et dans de nombreux cas, des groupes se sont détachés de la culture principale pour former ce qu’on appelle une civilisation sécessionniste.
Certaines de ces civilisations ont existé en secret sur la Terre, et même au-delà, depuis des milliers d’années.
Le réseau Agratha est l’un de ces groupes qui prétend être la race humaine d’origine. C’était ce groupe, en plus de l’Alliance Draco, qui a pris contact avec un programme spatial secret allemand, au début du 20ème siècle.
Dans les temps modernes, les Allemands étaient les plus avancés des groupes PSS, en commençant pour de bon au début des années 20 et 30. Les Américains ont également développé un programme spatial secret, mais ils étaient beaucoup plus en retard dans les avancées technologiques. Plus tard, les PSS américains ont été infiltrés et repris par les Allemands, après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce fut après cette fusion forcée que le PSS, sous la direction du Conglomérat d’Entreprises Interplanétaires (ICC), s’est déployé dans le système solaire et au-delà, mettant en place des dizaines de bases et des installations minières principalement à l’aide de main-d’œuvre d’esclaves.
Au début des années 1990, une faction des PSS appelée Solar Warden, a lentement commencé à aller à l’encontre de l’ICC, s’alliant avec un groupe d’extraterrestres hautement évolués appelés les Êtres de l’Alliance des Sphères, en 2012. Depuis lors, plusieurs factions ont rejoint l’Alliance des Sphères qui travaille activement pour libérer l’humanité sur Terre et au-delà, et qui est appelée l’Alliance PSS.
En dépit de leurs bonnes intentions, l’Alliance PSS est un groupe d’individus très endommagés et moralement ambigus, selon Goode, qui reconnaissent à un certain niveau, la nécessité de changer le statu quo, mais ce ne sont guère des anges.
Les Êtres des Sphères sont un groupe de cinq races extraterrestres, dont l’une est connue comme les Aviens Bleus, qui sont arrivés dans le système solaire au cours de la fin des années 1980.
Deux des autres races restent secrètes ; cependant, il y a aussi une race d’êtres aux têtes triangulaires et dorées et des Êtres de Lumière des Orbes Bleus. Au cours de ces 20 ans, ils ont commencé à apporter des sphères massives dans le système solaire et alentour. Ceci, dans le but de réduire l’impact des vagues d’énergie galactiques, qui changent lentement la vie, telle que nous la connaissons. Ces sphères sont voilées et non détectables par la population de la surface de la Terre.
Selon les Êtres des Sphères, un changement massif du type d’énergie se produit maintenant dans le système solaire, comme résultat d’un processus naturel de l’évolution de la conscience, aidé par le mouvement de notre système solaire à travers la galaxie, qui augmente les champs d’énergie cohérente rencontrés.
L’Alliance des Sphère a spécifiquement demandé Corey Goode pour les représenter durant les réunions de l’Alliance PSS, en tant que délégué de l’Alliance des Êtres des Sphères. À l’heure actuelle, l’Alliance PSS est en négociation avec les programmes restants de la cabale, ainsi que d’innombrables races qui ont vécu dans le système solaire pendant des millions d’années et même des civilisations sécessionnistes qui ont résidé sous ​​la surface de la Terre.
Les Êtres des Sphères ont érigé une barrière d’énergie autour du système solaire, empêchant l’entrée et la sortie de nombreux groupes orientés négativement, qui ont été vaguement alliées avec les syndicats secrets du gouvernement de la Terre, depuis des milliers d’années. Depuis cet événement, la pyramide du pouvoir sur Terre, connue sous le nom de cabale ou Illuminati, est tombée en désarroi, parce que l’Alliance Draco a tenté de trahir ses sous-fifres, au profit des Êtres des Sphères lors d’une tentative pour obtenir le passage vers la sortie du système solaire et échapper ainsi à la justice.
Les factions PSS ont rencontré de nombreuses choses étonnantes quand ils se sont aventurés dans le système solaire.
Apparemment, il y a des vestiges de très anciennes colonies et technologies de ce qu’on appelle l’ancienne race des Bâtisseurs. Ces êtres étaient incroyablement avancés, utilisant un type de technologie de conscience, une technologie qui semble être un objet inanimé, jusqu’à son activation par un utilisateur. Ils sont également responsables de la construction d’anciennes Portes des Étoiles trouvées sur presque toutes les grandes structures du système solaire. Selon les Argathiens, les Êtres des Sphères sont en fait l’ancienne Race des Bâtisseurs, bien que le PSS ait encore à confirmer ceci, directement auprès d’eux.

Le côté obscur de la Lune abrite de nombreux groupes différents, y compris l’ICC, l’Alliance Draco, l’Alliance PSS, la Flottille Noire et plus encore. La Lune est apparemment un objet artificiel et est devenue une zone neutre pour tous ces groupes qui ont maintenu un armistice pacifique depuis des milliers d’années. La Lune sert d’avant-poste d’observation pour plus de 60 groupes de races extraterrestres, engagés dans 22 programmes génétiques et expériences sociales sur la Terre. Certains de ces programmes sont en conflit les uns avec les autres, mais tous ont influencé l’histoire de la Terre depuis des millénaires.

Le programme « 20 years-and-back » est un programme auquel des milliers de personnes ont pris part et certains d’entre eux étaient des militaires. Il y a beaucoup de gens dans l’armée qui le font. Ils pensent qu’ils vont faire leurs 4 ans ou leurs 8 ans de service dans l’armée quand ils se portent volontaires, mis ils servent dans l’un de ces programmes top-secret pendant 20 ans et sont ensuite ramenés en arrière, au moment où ils ont consenti à faire le programme. Il y a des gens qui ne peuvent tout simplement pas croire qu’il y a quelque chose de plus avancé que ce dont ils sont conscients actuellement, mais ils n’ont qu’à regarder l’histoire. Il y a eu tant de fois où nous avons été certains que nous savions tout, puis les gouvernements révèlent de l’information ou une nouvelle technologie, un nouvel engin spatial, ou un dénonciateur se présente, comme Snowden et révèlent des informations à la presse dont des gens avaient déjà parlé avant et que personne ne croyait. Donc, si vous pensez que tout ce qui existe est sur ​​l’Internet et que tout ce que vous avez à faire est de demander à Google pour le trouver, alors vous vous méprenez.

Une des raisons pour laquelle tout cela est gardé secret est que vous ne pouvez pas parler d’une technologie de pointe, sans révéler toutes les autres avancées technologiques. Si vous le faisiez, ce serait laisser sortir le génie de la bouteille. Et le génie le plus important qu’ils ont essayé de garder dans la bouteille est – que non seulement il y a des extraterrestres, mais il y a aussi l’énergie libre. Et l’énergie libre à elle seule provoquerait l’effondrement de l’économie mondiale du jour au lendemain. Ce serait l’effondrement de leur système économique, leur système de contrôle magique d’argent babylonien s’effondrerait.

————

David a demandé : « Vous êtes parti pendant 20 ans, ils vous ramènent dans le temps au point que vous avez quitté. Vous revenez 20 ans plus vieux que lorsque vous êtes parti ? Votre corps est de 20 ans plus vieux ? » Corey répond que votre « vous » est complètement régressé d’âge et de temps. Ils ramènent les gens dans la même pièce d’où ils sont partis. Ils ne sont pas 20 ans plus vieux, car ils sont déjà passés par le processus complet régression de l’âge, ils ont été débriefés, vidés de leurs souvenirs, de leur mémoire. Des souvenirs sont ajoutés, si nécessaire. La majorité des gens se souviennent d’un passage dans et hors de leurs chambres. C’est un des souvenirs qu’ils ont donné à Corey. Mais ce qu’ils ont fait, c’est d’utiliser une technologie pour lui dire de quitter sa maison et qu’ils viendraient le chercher dans une camionnette. Beaucoup de ces personnes pensent qu’une lumière a ouvert leur chambre et qu’ils ont été portés hors de leur chambre.

La technologie de « La Voix de Dieu » est aussi utilisée pour demander à quelqu’un de quitter sa maison. Corey a travaillé dans plusieurs programmes et, après 20 ans, ils lui ont dit que son service était terminé et qu’il était temps de « rentrer à la maison ». Il a ensuite été ramené au LOC. Sa dernière mission, après ces 20 ans de service, a été l’une des plus sombres qu’ils lui ont demandé de faire et il n’aime pas en parler. Il a donc été très content de voir arriver la fin de son service. Corey dit qu’il devait obéir aux ordres et qu’il n’a jamais vu personne défier ces ordres. C’était très rigide. Corey a dit : « Vous voyiez les choses commises sur d’autres personnes et c’était des choses très désagréables. Vous ne vouliez pas être du côté de ceux qui recevaient des choses désagréables. Donc, vous ne faisiez pas de vagues, pour ainsi dire. Vous faisiez ce qu’on vous avait dit ».

Le processus de retour commence au LOC, par la signature de papiers, de documents stipulant qu’il ne pouvait parler de rien de tout cela à personne, une affirmation de non-divulgation. Puis, il y a un débriefing qui est un débriefing amélioré, car ils placent les personnes dans un état modifié de conscience, pour ensuite leur demander de faire un débriefing sur l’ensemble de leur service. Ils donnent et confirment les informations, pendant qu’ils sont branchés sur de l’électronique qui surveille et enregistre tout. Tout le rapport est assez détaillé jusqu’à ce que les interrogateurs voient quelque chose sur laquelle ils veuillent se concentrer et en parler. C’était à la discrétion de la personne qui faisait le débriefing. Ils font également des tests sanguins. Le tout prend de deux à trois jours au LOC, pour le débriefing et l’attente. Corey n’était pas le seul, il y avait d’autres personnes qui passaient par le même processus que lui. Il y avait une centaine de personnes. Et un à la fois, ils passaient tous par ce processus – être débriefé, recevoir des injections, prendre des échantillons de sang etc. Tous ces gens sont demeurés resté à la base pendant cette période et ils ont été informés de ne pas parler les uns avec les autres à propos de choses logistiques, personne ne doit parler de ce qu’ils ont fait durant leur service. La chambre où se trouvait Corey était composée de quatre couchettes, l’une au-dessus de l’autre. Toutes les chambres étaient vraiment petites.

Ensuite, ils allaient vers les étages inférieurs où toute la partie médicale se trouve. C’est là qu’ils ont d’énormes zones scientifiques et médicales, où ils peuvent guérir des blessures etc. Puis ils amènent les gens à l’endroit où ils font la régression de l’âge. Ils n’ont pas à guérir les blessures de ceux qui seront régressés, car cela n’est pas nécessaire. Les cicatrices, les tatouages disparaîtront durant le processus. L’endroit où se passe la procédure est semblable à une chambre préopératoire typique. Corey était sur une civière. Ils sont venus lui dire ce qui allait se passer : il sera sous anesthésie, il devra rester complètement immobile, il sera donc induit dans un coma artificiel qui, selon lui, devait durer deux semaines. Il n’y avait pas d’appareils branchés sur lui, toute la télémétrie est lue à distance. Ils lui ont dit qu’il devait rester absolument immobile, sans aucune secousse, ni mouvement pendant tout le processus.

À ce moment-là, les choses sont devenues vraiment floues, à cause des médicaments reçus. Il se sentait lourdement drogué. Ils lui ont dit qu’ils augmenteraient les doses pendant qu’ils mettaient en place ces panneaux blancs autour de son corps. Et Corey pense qu’ils ont déplacé son corps sur une autre civière. Les panneaux semblaient être en acrylique ou en plastique. Ils ont ensuite collé des aiguilles et différentes choses sur différentes parties de son corps.

À la fin du processus, lorsqu’il s’est réveillé, il avait alors l’âge qu’il avait lorsqu’il est « parti ». Il ressentait ce qu’on ressent après une lourde anesthésie : nausées, désorientation, il se sentait groggy, endormi etc. Il se sentait différent … dans un corps différent. Il a ensuite eu une autre séance de débriefing. Lorsqu’il s’est senti un peu mieux, ils lui ont rappelé toutes les choses qu’il avait signées. Il semblait à Corey que l’environnement et les gens étaient différents. Il se trouvait encore au LOC, mais l’endroit était différent … les gens aussi … il a pensé qu’il avait changé de temps.

Ensuite, ils ont tenté d’effacer sa mémoire et d’implanter de nouveaux souvenirs, pour faire oublier les expériences du programme et déclencher des souvenirs contradictoires sur les endroits où il avait été et sur ce qui était arrivé. Comme de lui donner des souvenirs d’être amené à sa chambre quand il revient vraiment dans sa chambre, et c’était une impression réelle.

Les informations données durant le débriefing sont utilisées de différentes façons. Ils gardent un dossier très détaillé sur chaque personne. Donc, une partie du débriefing consiste à vérifier les informations et à les compiler dans leurs fichiers, pour faire en sorte qu’ils disposent d’informations correctes sur les profils de personnalité. Le processus de retour à la maison est conçu pour confondre les gens. Lorsque le « brouillard » a commencé à se dissiper, Corey a dit que les souvenirs implantés ont été les premiers à revenir. Il se souvenait d’avoir été amené dans et hors de sa chambre. Mais il avait aussi des souvenirs d’avoir marché jusqu’à la voiture, à l’extérieur du van, il avait donc des souvenirs contradictoires. Ensuite, les vrais souvenirs ont commencé à se précipiter, pour ressurgir lorsqu’il a eu un certain âge.

Lors de son retour, le lendemain en fait, il s’est regardé dans le miroir et il était vraiment très confus. Et au fil des semaines, l’effacement a commencé à se dissiper, et il a commencé à voir beaucoup de souvenirs troublants revenir. Beaucoup de choses très bouleversantes. Il avait beaucoup de problèmes avec ses souvenirs, mais éventuellement, les souvenirs les plus organisés, les souvenirs contigus, ont commencé à revenir. Il sentait que quelque chose n’allait pas. Quelque chose n’était pas à sa place. Il ressentait que quelque chose était arrivé.

Corey se souvient d’être rentré à la maison par lui-même, de se mettre au lit et de s’endormir. Mais il se souvient aussi d’avoir été amené à sa chambre. Il y avait donc un conflit entre les souvenirs implantés et ceux qui étaient réels. Il se souvient avoir marché sur l’herbe, devant sa maison, de passer par la porte d’entrée, d’aller au lit et de s’endormir. Et il avait un souvenir différent d’avoir été porté dans sa chambre, de monter sur le lit et de s’endormir. La dernière chose qu’il se rappelle du deuxième débriefing, c’est d’y aller et le souvenir de ceux qui vérifiaient les informations. C’est tout. Il pense qu’ils lui ont alors fait quelque chose à ce moment-là.

Tout ce qu’ils lui avaient promis … université gratuite, un revenu annuel très confortable etc. Tout cela n’avait plus d’importance parce qu’ils savaient qu’ils effaceraient sa mémoire. Corey n’a reçu aucun salaire durant ses 20 ans de service, car il n’y avait pas d’argent. Tout était prévu et fourni. Il ne pouvait pas avoir d’objets personnels, de photos … rien de tout cela. De toute façon, l’espace qu’il avait dans sa chambre, où il y avait 4 couchettes, était très restreint et il n’y avait pas de place pour les objets personnels.

L’effacement de la mémoire est une technologie qui fonctionne vraiment, sauf pour environ 3 à 5 % des personnes. Ils l’ont essayé sur Corey, encore et encore, mais cela n’a pas fonctionné. Pour le reste des gens, cette technologie est efficace pendant de nombreuses années jusqu’à ce que la rupture commence. Si, par exemple, une personne est amené à faire 20 ans de service en 1988, après 20 ans, c’est-à-dire en 2008, l’effacement de mémoire commencerait à sa dissiper. Généralement, ça ne démarre qu’après cette période des 20 ans où ils ont servi. Ces personnes sont sous surveillance constante.

Pour Corey, le point de jonction se trouve juste avant qu’il ait 17 ans. Il expérimentait une « fenêtre » de souvenirs d’environ 6 minutes. Lorsqu’il a commencé sa vingtaine, il savait à quoi il ressemblerait lorsqu’il serait plus vieux. Il s’était déjà vu vieillir. Il s’était vu à cet âge-là avant. Pour ceux sur qui la technologie a fonctionné, ils commencent à avoir des rêves très étranges ou des terreurs nocturnes. Ils peuvent penser qu’ils avaient un peu la grippe ou quelque chose et se sentir nauséeux. Comme si quelque chose n’allait pas bien.

Après avoir été sujet à cette technologie, Corey a pu retourner à sa vie au bout de quelques jours. Il a pu récupérer son énergie. Mais il y a des complications qui surgissent chez ceux qui sont sujets à cette technologie. Les gens sur qui on a utilisé cette technologie ont rapporté beaucoup de problèmes neurologiques différents. Comme des problèmes neurologiques dans les bras, dans leurs mains, dans leurs jambes. Certaines des personnes qui ont passé beaucoup de temps dans l’espace auront des problèmes avec leurs yeux. Cataractes, des problèmes de rétine, mais beaucoup de problèmes neurologiques. Corey a souffert de ce genre de problèmes. Mais il n’y a vraiment pas moyen de faire appel à un programme du gouvernement pour des prestations médicales. Parce que rien de tout cela n’est officiel ni reconnu.

Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...