Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

12 Feb

Lady Nada le 29 janvier 2016

Publié par vénère  - Catégories :  #Spirituel

« Je Suis Lady Nada

La Vie ne se termine jamais,
En dehors du plan de conscience divin qui ne peut qu’exercer son ministère de vie en vous, autrement dit, vous ne pouvez mourir à la réalité de votre part divine, vous avez la possibilité de comprendre que les événements traumatiques de votre vie ne sont là que pour révéler l’oeuvre à l’oeuvre.

La nature aimante de l’humanité est une constante qui force l’admiration des sphères de conscience alors que nous vous savons « séparés » dans le mental. Cette nature aimante, cette amour divin qui finalement relie tout et tous est la Source de toutes grâces dans votre retour à la conscience et à vos « pouvoirs » divins.

Quand j’évoque que la Vie ne termine jamais, je veux vous faire comprendre que « vos malheurs n’en sont pas », ils représentent l’expérience de la Vie et non la Vie elle même. La force d’Amour de la Vie révèle Dieu à sa propre création, ainsi, si vous vivez ou avez vécu une épreuve sentimentale, physique ou émotionnelle, sachez que si vous lâchez prise au profit de la Vie, c’est Elle qui va vous conduire vers le pas suivant à faire pour vous.

Ne vous attachez pas à ce que vous croyez avoir perdu ou à ce que vous croyez même « posséder », tout cela est et restera impermanent. L’expérience de la Vie est la seule permanence de ce monde où vous croyez vivre, l’expérience de l’ Amour est la permanence.

Votre goût du contrôle de la réalité ne doit pas être confondu avec la loi de manifestation. Vous pouvez manifester des choses dans votre Vie de manière consciente mais, vous ne pouvez vous y attacher sans ralentir le flot de vie. Le jeu de la Vie c’est de créer encore et encore. Chercher à « contrôler » ce qui a été obtenu est un frein aux expériences heureuses qui suivent toutes vos créations alignées avec la conscience.

Si ces mots flottent dans votre tête avec un sentiment d’incompréhension, retenez ceci : Vous n’êtes pas En Vie, vous ETES la VIE. Le créateur et la créature ne sont pas séparés, vous créez vos expériences et vos expériences vous créent à un autre niveau. Tout est ici question d’échelle et de vision. Si vous regardez l’humain, vous verrez l’épreuve. Si vous regardez le divin en vous, vous verrez LES PREUVES de QUI vous êtes et de votre puissance à aller encore plus haut au delà des émotions qui vous traversent pour manifester encore plus votre gloire et la joie divine.

Ce en quoi vous résistez ne peut que persister dans la souffrance. La souffrance est l’exercice de la résistance au changement d’un état à un autre état. Même la maladie transforme l’âme et la conscience. Les souffrances du corps peuvent être soulagées en comprenant que vous traversez un changement. Voyez ce changement en vous, comprenez ce changement en vous et demandez à la VIe, à l’ Amour, à la Source divine elle même de vous montrer la manifestation de votre corps saint en remerciant l’épreuve de vous avoir tant appris.

Soyez bénis mes amours, que la joie entre en vos coeurs. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com

Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...