Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

11 Jan

L’élitisme galactique et les masques de l’ego.1/2

Publié par Chevalier de lumière  - Catégories :  #Spirituel

Par Christian Duval

FacebookTwitterGoogle+Partagepar Christian Duval

Hubert Reeves nous à révélé que nous étions « poussières d’étoiles » au niveau de la constitution atomique et sub atomique de notre corps mais nous sommes aussi Essence d’étoile au niveau de notre Esprit et de notre Ame.

Nombreux sont les humains qui viennent d’Etoiles ou de Galaxies lointaines. Nous sommes venus ici dans le laboratoire « Eden Gaia » afin de participer à une expérience de cocréation d’une nouvelle forme corporelle carbonée. Notre arrivée en ce monde et les différentes étapes ayant provoqué quelques chamboulements dans le programme originel nous ont amené à nous retrouver coincés comme coupés de notre Con- Essence source.

La Lumière révélatrice

Actuellement la Lumière ayant percé une bonne partie de l’Ombre collective et individuelle réactive en notre vie extérieure tous les schémas et croyances pré enregistrées en notre Mémoire interne. Cependant celle-ci est voilée par une fausse bande mémoire (inconscient) constituée de tous nos croyances cristallisées tout au long de nos vies antérieures. Ce sont celles-ci qui formant notre trame karmique nous obligent à nous réincarner car tout ce qui à été « tissé » et enregistré en tant que cristallisation lors d’une expérience ne peut être dissous que lors d’une autre incarnation. Une fois qu’on est passé de l’autre côté on ne peut agir sur cette banque mémorielle, ce qui est tissé en ce monde doit être détissé en ce monde.

Notre vie sur terre ressemble à un purgatoire où nous sommes confrontés à nos vieux schémas cristallisés afin de les dissoudre par la Conscience Ici Maintenant. On ne peut être libéré de ce plan que lorsqu’on n’a plus aucune trame mémorielle cristallisée.

Cette banque mémorielle agissant à partir de l’Inconscient est celle qui constitue notre part d’Ombre qui cependant cache aussi notre part de Lumière. Notre corps physique est constitué à partir de nos mémoires d’Ombres et celui-ci est en quelque sorte le « Livre vivant » de nos expériences passées et à chaque incarnation on écrit un nouveau chapitre.

Notre corps astral et notre corps mental agissent comme une Clé USB. Ils enregistrent les informations au sein de nos cellules, les émotions marquent de leur empreinte nos mémoires cellulaires et notre ADN.

LES COUCHES DE L’OMBRE

L’Ombre de l’Ombre, demeure de l’Ego

Dans la partie sombre de notre Ombre on trouve tous les schémas préenregistrés à partir de nos expériences qui nous ont fait « mal » : peurs, culpabilités, remords, frustrations, regrets, désirs non assouvis, rancunes, haines, passions. C’est le domaine du démonintérieur et on ne peut déloger celui-ci qu’en osant l’affronter face à face. Cette zone (purgatoire/enfer) est « l’Ombre de l’Ombre » une projection d’une ombre dans le monde de l’Ombre.

Tant qu’on n’a pas fait le ménage, notre vie extérieure est impulsée des mémoires enregistrées ici : notre existence ressemble à un purgatoire, à une suite de réparations karmiques, et parfois même à un enfer. On ne peut se libérer de ces vieux schémas qu’en osant regarder en face notre « face sombre » c’est-à-dire en osant voir tous nos défauts, nos peurs, nos faiblesses, nos comportements, nos mauvaises habitudes.

C’est là que se cache notre Ego et tant qu’on vit dans cette fréquence on est à son service et on se comporte comme un « démon ». On réagit violemment, on lutte contre les autres, on accuse le monde extérieur de nos problémes, on se rebelle contre ceci ou cela, on lutte contre des forces qui nous perturbent et plus on lutte plus on s’enferme (enfer-me-ment) dans l’illusion. On reste une créature ballottée par un destin collectif et manipulé par un ego qui bien tapi dans notre ombre nous manipule à notre insu.

La lumière de l’Ombre

Dans cette zone dite « haut astral » on trouve tous les acquis de nos vécus antérieurs, les trésors acquis par notre âme, les dons et talents créateurs mis à la disposition de notre enfant intérieur. C’est la demeure de l’ange en nous. On trouve ici enregistré les mémoires de tout ce qui nous à fait du bien et tout ce qui a aussi fait du bien aux autres. Quand on agit à partir de cette fréquence on voit nos talents créateurs se développer et des pouvoirs psychiques ou autres peuvent faire surface. C’est la zone du dharma : c’est-à-dire du karma dans le sens bénéfique et positif.

Interaction de la Lumière

La Lumière adamantine révélatrice qui se manifeste de plus en plus au sein de la matrice met à jour tous les vieux programmes préenregistrés en ces zones mémorielles. Tout doit être révélé, rien ne peut être caché. Notre âme doit retrouver sa transparence totale pour se réunifier à sa partie solaire.

Ceux qui n’ont fait aucune démarche intérieure pour pénétrer dans leur couche sombre ( Ombre de l’Ombre ) et délogé leur démon intérieur se révèlent aujourd’hui comme des « démons extérieurs » : manipulateurs, terroristes, intégristes religieux, malfaiteurs, violeurs, profiteurs, faux gourous, dominateurs, tyrans, révoltés violents, mercenaires, manifestants violents etc… il suffit d’allumer la télévision pour en voir les images. Ces personnes sont totalement prisonnières de leur ego et de l’inconscient collectif et ils générent autour d’eux une vie proche de l’enfer.

Ceux qui ont fait une démarche de visitation intérieure et qui ont osé voir leur face sombre face à face afin de la dissoudre ou tout au moins de la maîtriser lorsqu’elle veut se manifester se révèlent comme créateurs et acteurs du nouveau monde : instructeurs, enseignants, thérapeutes, channels, coach, artistes inspirés etc… ils se sentent plus anges que démons.

Cependant tout n’est pas terminé pour autant : car l’ego qui se tapit profondément au fond de l’ombre peut ressurgir s’il n’a pas été totalement éradiqué et celui-ci est malin et sait se faire passer pour un ange alors qu’il n’est qu’un manipulateur.

On peut vivre dans les fréquences du haut astral et être créateur inspiré ou artiste sans pour cela être réalisé dans la vraie Lumière qui se situe au-delà de l’astral dans une autre dimension unifiée. Ainsi ceux qui oeuvrent dans cette fréquence créatrice se voient souvent confrontés à des problémes d’ordre matériel. Il ne suffit pas de peindre des toiles encore faut il les vendre, il ne suffit pas d’avoir un site internet pour proposer des thérapies il faut que cela attire des clients potentiels, il ne suffit pas d’écrire un livre il faut le faire connaitre… etc…

On se trouve alors face à l’épreuve ultime générée par l’ego. On peut être tenté d’utiliser les méthodes de marketing du monde duel pour vendre notre création ou proposer nos services. Et ces méthodes passent par la nécessité de faire de la pub car sans celle-ci rien ne fonctionne vraiment.

La technologie de pointe permet de créer de merveilleux sites animés alléchants pour ceux et celles qui les visitent. Ceux-ci sont constellés de belles images, parfois des musiques, et des textes inspirés puisé çà et là dans les écrits diffusés sur le Net. Tout cela participe à la « dorure du site ».

Cependant cela ne suffit pas toujours et il faut encore en rajouter. On est alors tenté d’avoir davantage de choses à proposer et on se lance à corps et âme dans l’obtention de diplômes en techniques diverses (massages, eft, reiki, hypnose ericksonnienne, astrologie, tarot, numérologie) afin d’avoir un magasin mieux rempli.

On se retrouve alors avec un paquet de techniques plus ou moins maitrisées, que l’on propose, espérant ainsi que cette multitude attirera encore plus de clients potentiels.

On entre alors dans la phase matérialiste de la dispersion : on veut savoir plus de choses car cela donne du pouvoir. Le résultat est parfois décevant car plus on sait plus on s’embrouille car en vérité on veut apprendre tant de choses qu’on ne fait que les survoler sans rien vraiment maitriser.

On cherche à vendre des méthodes ou pratiques soi disant miracles qui pourtant n’ont pas fonctionné pour nous mais « bon, il faut bien gagner sa vie ! ». L’ego veille et continue sournoisement son œuvre.

Il suffit d’être un tant soi peu doué en écriture ou en informatique pour écrire un bouquin soit disant unique, inspiré des hauts plans de Lumière. On entre dans la phase du « compilateur d’informations » et on présente alors sous un nouveau design une connaissance ancestrale puisée dans les vieux grimoires comme étant une information canalisée par channelling. On veut devenir « messager » et transmettre un savoir que l’on fait passer pour de la connaissance.

Mais le public aime l’inédit, il n’aime pas le réchauffé aussi il faut changer les éléments.

Ce qui était appelé numérologie apparait maintenant comme numérologie vibratoire ou tout autre nom affublé d’un attribut faisant croire que l’information vient des hauts plans. On est tenté de modifier les informations en l’interprétant autrement. Ainsi nombreux ouvrages numérologiques décrivent des méthodes de calcul complètement différentes de celles édictées par les anciens et cela ne fait que noyer le poisson dans une eau imbuvable.

Exemple

Etant moi-même numérologue depuis trente ans j’avais appris une méthode qui a fait ses preuves et qui venait des enseignements des anciens. Ainsi je calculais le chemin de vie comme ceci :

Naissance le 17 6 1972. 1972+6+17 += 1995 soit en réduisant 24/6. La date ainsi révélée 1995 s’avérant comme étant une date importante pour le natif. Les nouveaux pratiquant calculent autrement : 1972 =19

17 = 8 soit 19 +8+ 6 soit 33/6 et ils annoncent ainsi au natif qu’il à un chemin de vie 33 et qu’il est un grand initié réincarné ayant une mission spéciale ( l’Ego est content de cette information) alors que dans cette logique il y a une anomalie facile à déceler. Le principe utilisé étant ici celui de la réduction numérologique (de 1 à 9) il serait donc logique de réduire aussi le nombre 19 en 10/1 et le calcul serait alors 1+6+8 soit 15 / 6…

De toute façon même si on dispose d’un chemin de vie 33 (amour christique) il faut auparavant incarner le 6 (l’amour humain) car le chemin n’indique pas un acquis antérieur mais un potentiel à acquérir, une voie possible.

Pour étayer cette information je me réfère à ma pratique expérimentée. J’ai eu l’occasion maintes fois de percevoir qu’une personne pouvait avoir un chemin de vie 6 (par exemple) et n’avoir dans le calcul numérologique de son nom aucun 6 (on appelle cela une carence) donc si je me réfère aux informations des nouveaux numérologues (comme quoi le chemin de vie provient d’un acquis) Comment cette personne pourrait elle avoir un acquis de 6 alors qu’elle en est en carence dans sa charte numérologique ?

La vibration de l’âme est calculée à partir des voyelles et dans ma méthode cela était appelle « vibration de l’âme » ce qui révélait l’Essence animique du consultant et bien aujourd’hui le nom à changé on appelle cela « nombre de réalisation » alors que dans ma méthode le nombre de réalisation correspondait à l’addition de toutes les lettres du nom et des prénoms. C’est ainsi qu’en interprétant des informations et en voulant les mettre à notre sauce on finit par créer un chaos indescriptible.

J’ai eu l’occasion maintes fois de trouver des livres de compilation interprétées dans ce style qui présentent de soi nouvelles méthodes alors qu’elles ne sont qu’informations erronées. On pourrait dire « passe encore » mais quand ces soi disant auteurs prétendent qu’ils ont reçu cela par canalisation, cela frise le charlatanisme.

a suivre…

Christian Duval

lagazettedewydyr.over-blog.com

Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...