Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

18 Dec

Préparation et sens de Noël

Publié par Chevalier de lumière  - Catégories :  #Orionis

Orionix, transmis par Alia

13 Décembre 2015

Notre humanité tend à oublier le sens des évènements heureux ou non. Il reste quelques jours avant la fête que nous appelons Noël.

Mais qu’est-ce ? Est-ce célébrer le Père Noël ou la venue du Christ ?

Nous avons coutume de vider les choses de leur sens et ainsi nous, nous perdons quelque peu. L’enfant Christ, n’est pas venu que pour les « chrétiens, mais pour TOUS. Retrouvons quelques instants grâce à cette méditation reçu en canalisation, ce vers quoi nous allons et ce que nous pouvons comprendre de la Lumière de cette naissance, et surtout comment l’honorer dans la Paix et la contemplation de l’Enfant Lumière.

Merci encorer une fois à Orioniox, guide de Lumière d’Orion.

Préparation et sens de Noël

Bonsoir mes amis, vous êtes à une période, à un moment important, chacune , chacune à l’intérieur de cette Terre, et le Terre elle-même. Il y a donc beaucoup d’incompréhension, de questions. Il y a des choix, des choix importants qui sont en train de se faire, ici à l’intérieur, mais aussi en d’autres espaces. Bien les points de vue, nos points de vue ne sont pas les mêmes. Ils peuvent se rejoindre, certes, mais les compréhensions que vous pouvez avoir doivent s’élever.

Vous pouvez bien sûr rester, comme nous le disons souvent, comme votre serviteur Orionix le dit souvent, le nez collé contre la vitre, battre des poings, vous inquiéter, vous affoler, ou vous pouvez essayer de voir les choses de « plus haut ». Vous célébrez, une partie de votre Humanité célèbre les fêtes de Noël. En connaissez-vous l’ampleur ? En connaissez-vous la compréhension au-delà de la surface, au-delà même de ce qui vous a été transmis ? La signification des choses a été perturbée, limitée par certains. Et ce ne fut pas un hasard. Ce fut au contraire quelque chose de très codé, de très voulu afin de limiter la compréhension humaine. Alors, on vous a trompé, on vous trompe encore et, vous vous laissez tromper, parce que les séparations ont été pôsées à l’intérieur du cœur, à l’intérieur du mental de votre Humanité.

Et, il est temps, enfants de cette Terre, mais aussi enfants de la Lumière et fils et filles des étoiles en votre Conscience, à l’endroit de vous-même qui est resté dans une certaine, et je dis bien certaine pureté, il est des compréhensions que vous pouvez retrouver. Il ne s’agit pas non plus de vous dire que vous n’avez rien à œuvrer, que les choses vont venir à vous sans effort, que vous n’avez rien à comprendre, que vous n’avez rien à expérimenter. Bien au contraire. Tous à l’intérieur de votre Terre, à l’intérieur de cet endroit où nous sommes, car votre serviteur Orionix, n’est évidemment pas seul, et aucun d’entre vous ne l’est . Donc aucun d’entre vous à l’intérieur de cet endroit n’aura aucun effort à faire.

Lorsque nous parlons d’effort, il ne s’agit pas non plus de vouloir se surpasser, de devenir des surhommes ou des surfemmes. Ce n’est pas cela. Certaines vagues parfois font mal et vous les recevez en pleine face. Alors, parce que vous les recevez en pleine face, vous ne pouvez pas vous en extraire et monter au sommet de la vague, et regarder les choses d’en haut. Vous êtes, et restez souvent dans la souffrance, l’incompréhension. Vous dites : « Cela n’est pas juste, cela n’a aucun sens ». Parfois les choses paraissent humainement impossibles, dénuées de sens, alors qu’elles ont un sens plein et entier. Un sens , un mot que vous prononcez parfois souvent sans en connaître le sens : le mot « d’initiation ».

Vous êtes, Chacun d’entre vous est au milieu de votre propre initiation. Qu’est-ce que l’initiation ? Nous vous entendons dire, oh, pas vous forcément ici, à l’intérieur de cet endroit : « Moi, je suis initié », et puis, vous vous arrêtez là, et vous pensez avoir tout compris. Vous oubliez simplement que ce terme c’est celui du début d’un chemin. Une initiation, ce n’est pas pour arrêter, une initiation, c’est comme une sorte de poussée qui va vous permettre de vous mettre en chemin, et non pas de vous arrêter sur le chemin, de vous asseoir et de dire : « çà y est, j’ai tout compris, je suis arrivé au but » ; Avant d’arriver au but, avant d’arriver au but que votre âme, que votre Conscience vous demande, il y a un long chemin.

L’Humanité n’est qu’au début de cette Initiation, de cette remontée vers la Lumière, vers la Source. Et c’est là que le chemin est parfois complexe, je ne dirai pas compliqué, mais complexe. C’est un peu différent. C’est même très différent.

Et donc Noël que vous vous apprêtez plus ou moins à célébrer. Qu’est-ce que cette fête de Noël ? Qu’est-ce qu’elle signifie ? Oh ! Il y a plusieurs niveaux de compréhension, de signification. C’est la naissance, du moins la date supposée de la naissance de quelqu’un. Votre serviteur à dit la « date supposée », car en fait ce n’est pas la vraie date. Il y a un symbolisme, une symbolique qui a été reprise. C’est pour cela que vos Eglises ont choisi de continuer dans la pensée, dans la mémoire collective, dans l’enseignement collectif pourrait-on dire, de choisir cette date du 25 du mois de Décembre.

De notre point de vue et, de là où nous sommes, de là où je suis, et je le rappelle pour ceux qui ne me connaissent, pas ou qui croient ne pas me connaître, je suis de la source d’Orion. Orion est une porte par laquelle l’Humanité devra passer pour remonter. Nous sommes au service de votre Terre et depuis bien longtemps. En dehors de cette parenthèse, donc quelle est cette symbolique ? Le solstice, le moment où le soleil, la lumière à l’intérieur de votre Terre commence à remonter. Ah ! C’est donc une signification que vous pouvez et que vous pourrez, chacun pour vous-même, méditer dans le silence de votre cœur, dans l’accueil du temple intérieur au niveau de votre cœur. Posez-vous la question : « Puis-je faire revenir, garder, intensifier le retour de la Lumière à l’intérieur de moi ? » Evidemment ce n’est pas à votre serviteur, ni à personne d’autre de répondre à cette question. Or, vous savez bien que lorsque des ténèbres se font apparaître, vous pouvez focaliser votre regard sur les ombres ou le focaliser sur la flamme. Même si celle-ci est petite, vous pouvez l’agrandir.

Vous traversez, à l’intérieur de votre Terre, cette période d’ombres apparentes, mais elles ne sont pas qu’apparentes. C’est vrai, car il y a – nous n’aimons pas trop insister sur le sujet -, mais il y a effectivement des chocs, des entrechocs, et plus haut qu’à l’intérieur de votre Terre. De ceux-là, nous, nous en occupons. Vous, à l’intérieur de cette chère Gaïa, si chère à mon cœur, votre Terre-Mère, occupez-vous des vôtres. Et, la première des choses, et cela vous a été dit par cet Enfant devenu adulte, mais qui n’était pas un enfant, et qui n’était pas, comme certains se plaisent à le dire, un Maître Ascensionné, mais bien plus que cela. Il est toujours bien plus que cela. Eh bien, oui, la première des guerres, elle est à l’intérieur de vous.

« Je vous laisse ma Paix, je vous donne ma Paix » Difficile n’est-ce pas de garder cette Paix, d’être La Paix, au milieu de toutes vos guerres. Et si c’était cela justement, mes amis, enfants de cette Terre, l’Initiation, le début du chemin ! Contre vents et marées, sur le dessus de la vague, Etre ! Je ne dis pas « désirer la Paix ». Vous la souhaitez, vous la demandez, vous l’avez posée au milieu du cercle . C’est bien, nous n’allons bien évidemment pas vous dire le contraire. Mais est-ce suffisant ? Est-ce suffisant de la déposer, de la désirer, de nous la demander ? Croyez bien que si nous n’étions pas là, que si un certain nombre d’entre nous des Fraternités de Lumière au service de La Source Père-Mère et de l’Esprit, n’étaient pas là, les choses seraient encore plus compliquées, plus difficiles. Nous apaisons certaines choses, nous ne pouvons pas tout apaiser, nous le disons, nous le redisons, nous le redirons tant qu’il en sera nécessaire, tant que vous ne l’aurez pas intégré.

Il y a un chemin : un chemin d’évolution, un chemin d’évaluation ou presque de cette Paix à l’intérieur de vous. Je vais employer un mot que peut-être vous n’aimerez pas et que nous n’aimons pas non plus, mais qui va vous faire comprendre quelque chose, et je vais le mettre pour ce faire entre guillemets. Que serait « le mérite », mes amis de cette Paix, si tout autour de vous était la paix ? C’est bien le temps et c’est bien le moment de vérifier cela à l’intérieur de vous, mais non pas pour vous juger, vous condamner et encore moins, et surtout pas vous culpabiliser. Vous l’avez trop fait, on vous a trop dit, trop demander de le faire. La culpabilité a été quelque chose d’inventé, de posé à l’intérieur de vos cerveaux, de votre cœur par ceux qui voulaient vous détruire, et par ceux qui désirent encore détruire l’Humanité.

Il ne s’agit pas de vous juger, de vous condamner, de vous culpabiliser, mais simplement d’être en intégrité, de ne pas se voiler sa face, de retrouver la justesse à l’intérieur de vous, la droiture. Et, lorsqu’il le faut d’être en même temps la Coupe, mais aussi l’Epée, l’Epée de Lumière qui vous permet de discerner, qui vous permet de poser les choses, et qui permettra d’écarter lorsque vous aurez à écarter, dans la Paix. Car, c’est cela qui manque à cette Humanité, qui a toujours manqué à cette Humanité, c’est cette Paix. Cette Paix que vous cherchez à l’extérieur, que vous demandez à l’extérieur tout en maintenant la guerre à l’intérieur de vous : les séparations, les pensées, les mots de séparation : « Celui-ci est meilleur que moi, je ne pourrai pas, je ne suis pas capable, ce n’est pas la peine… » Et puis, vous pouvez continuer ces litanies pendant fort longtemps, et, ensuite vous demanderez la Paix.

Lorsque vous vous surprenez, et, chacun d’entre vous, bien évidemment se surprend à réciter ces litanies à l’intérieur ou même à les prononcer à l’extérieur, dites-vous : « Non, j’arrête les litanies, et je reviens dans l’Etre principal, dans l’Etre réel, dans le JE SUIS ». Ah ! « Je Suis », non pas je suis ceci, je suis cela. Je Suis, tout simplement. Est-ce si difficile de célébrer l’Etre, de célébrer la Vie, de vous dire que vous êtes cette Vie, la vibration, la vibration UNE bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer : une fréquence de Lumière, de vibration Infinie, de vitesse incommensurable.

Il y a tellement de fréquences, de dimensions, de plans. Votre Terre, et vous-même, et ce depuis la chute de l’Atlantide avez baissé en fréquence. Or, vous êtes aujourd’hui et, nous l’avons dit déjà, mais peu importe, car il est important de le dire et de le redire, et que vous en preniez conscience. L’Humanité est aujourd’hui au même point que ce qu’elle était lors de la chute de l’Atlantide. Car, ce sont souvent les mêmes qui sont revenus, pour se tester, ré évoluer, ré avancer. Mais certains ont retrouvé les vieux démons, et continuent à refaire ce qu’ils ont fait. Oh ! Je ne parle pas de vous, même si certains d’entre vous étaient, effectivement en Atlantide. Non, ce que nous désirons vous dire, c’est que certaines expérimentations, certaines expériences faites par vos scientifiques, par vos médecins sont exactement ce qui a déjà été fait en Atlantide et ce qui a déjà provoqué la chute du Corps Cristallins qui est devenu un corps carbone.

Or, c’est ce Corps Cristallin que vous devez retrouver, que l’Humanité doit retrouver. Ah ! Cristallin, dans cristallin, n’est-ce pas, il y a Christ. Et c’est bien la venue de cette Energie Christ que l’Humanité se prépare à célébrer en ayant totalement oublié sa signification. Un enfant, un enfant non humain est devenu Humain, c’est intéressant ! Lorsque je dis « non humain », je devrais dire divin, d’une Divinité dont vous n’avez aucune idée, d’une Lumière dont vous n’avez aucune idée. Et pourquoi est-Il venu ? Pour amener l’Amour ? Oui. Mais ce n’est pas que cela. Vous insistez, tous sur « il est venu sauver l’Humanité » « Il est venu sauver à notre place ». Oui ? Non, pas à votre place ! Il n’a jamais demandé du reste de faire des églises, il n’a jamais demandé de construire une religion. Il est venu vous enseigner bien autre chose. Il est venu vous ensemencer, ensemencer la Terre, changer le sang, mélanger le sang, mélanger la semence afin que la Terre elle-même, et je dis bien la Terre, Gaïa, puisse elle-même rouvrir ses propres portes, et que vous-mêmes vous puissiez remonter.

Alors évidemment cela n’est pas dit, en tous cas pas de cette manière. La puissance, la profondeur de ce qui s’est joué n’est pas encore compris à l’intérieur de votre Terre, et beaucoup de choses sont racontées. Beaucoup disent même, et je ne ce n’est pas citerai pas qui, « il est descendu de la croix, il a pris un cheval et il est parti ». Ah intéressant ! Alors que le Mystère, que la réalité des choses, ce n’est pas cela, pas du tout cela. Il ne vient pas de Vénus, Il est la manifestation même de la Source, de la pensée de la Source, le Logos. Mais, le logos, pas uniquement planétaire, c’est le logos de tous les Univers. Il est venu préparer la restauration du Plan. Il est venu vous dire comment retrouver ce que vous avez perdu, ce que l’Humanité, ce que chacun d’entre vous et tous avez perdu. Beaucoup parlent d’Ascension. Mais qu’est-ce que l’Ascension ?

C’est d’abord une Ascension collective, c’est à dire que votre Terre va monter en ses vibrations et vous la suivrez ou vous ne la suivrez pas selon la fréquence que vous pourrez avoir vous-même. Alors, il ne s’agit pas de penser les choses, certainement pas, mes amis, en terme de catastrophisme et de pleurer sur cette Terre. Non, ne pleurez pas, réjouissez-vous ! Les lamentations ne servent à rien, votre Terre ne demande pas cela. Votre Terre vous porte depuis des éons et des éons dans sa matrice. Elle se prépare, comme vous à accoucher de quelque chose : de la Lumière. Et, vous, vous vous préparez, je ne dis pas dans trois jours, dans beaucoup plus que cela, à recevoir de nouveau le manteau de Lumière.

Mais pour cela il faut être prêt. Il ne sera pas donné en un claquement de doigt, en un claquement d’œil. Il sera donné le long d’un chemin, d’initiation en initiation, d’élan en élan, de compréhension en compréhension, d’expérience en expérience, de cycle en cycle. Seulement voilà on remplacé, votre civilisation a remplacé l’Energie Christique par le père Noël. C’est intéressant, n’est-ce pas ? Hum, hum. Et d’où vient ce père Noël ? Il vient du Nord avec ses traîneaux, il apporte les cadeaux. Mais que vous ne savez pas, ce que votre Humanité a oublié c’est que dans ses pays du Nord, il y avait ce que l’on appelle l’Hyperborée. Qu’est-ce ? C’est une civilisation qui a été mise en place, créée par un certain nombre d’êtres, puissants, certes, mais qui ne portaient pas du tout dans leur cœur, l’Amour. Disons pour simplifier les choses, des descendants de ceux qui ont voulu vous tromper.

Alors, voyez pourquoi à l’intérieur de votre civilisation le père noël a remplacé le Christ. C’est encore une manière de limiter, c’est encore une manière de vous écarter de la réalité des choses et de votre Lumière. Il ne s’agit pas d’en vouloir, il ne s’agit pas de vous mettre en colère, parce que vous le savez la colère ne nourrit pas la Lumière, elle nourrit l’inverse de la Lumière, elle nourrit l’ombre. C’est cela que vous devez regarder à l’intérieur, c’est à chaque fois qu’il y a une colère, une angoisse, une inquiétude – un questionnement, c’est normal, mais des questions et des questionnements il y en aura de plus en plus. Mais ce qui est important, comme lorsque vous traversez un tunnel ou que vous êtes dans une grotte, vous allumez la lampe , et vous suivez la lumière. Alors, suivez la Lumière, la lumière intérieure, la lumière de l’Enfant qui est venu ouvrir les portails, les portes, et vous rappeler qui vous êtes, et vous montrer Le Chemin de la Remontée, parce que c’est cela qui attend l’Humanité.

Quand cela va se passer ? Beaucoup vont vous donner des dates, parce que c’est vrai que vous avez besoin en votre Terre de balises. Je ne suis pas fondamentalement contre les dates, quoique. « Veillez, tenez la lampe allumée, car vous ne savez ni le jour ni l’heure ».

C’est cela la réalité. Beaucoup ont cru que cette phrase était individuelle, et que cela pouvait vous faire penser à la fin physique de vos corps physiques, alors que c’est d’autre chose qu’il est question : de la venue, de la re venue de toutes ces Hiérarchies de Lumière qui sont déjà venues à l’intérieur de votre Terre, qui ont placé des choses qui sont en train de remonter. Il y a longtemps j’avais informé certains d’entre vous que vous alliez retrouver à l’intérieur des terres d’Egypte, des mers, sous les océans, sous les terres des vestiges du passé réel de votre Terre. Et, voyez comme en ce moment beaucoup de choses se sont retrouvées, des villes anciennes, afin que l’Humanité reprenne conscience de sa réalité, et non pas que ceci a été fait il y a moins de 800 ans. Vous commencez à comprendre que tout ce qui a été dit dans tout ce que vous appelez les mythologies ne sont que des réalités. Il ne s’agit pas de vous en effrayer, il s’agit au contraire de grandir. C’est cela, mes amis, la Connaissance !

Et cela n’a pu être, et ne peut être que parce que quelqu’un envoyé de « beaucoup plus haut », envoyé par le Père-Mère, qui est le Père et la Mère de tous, le Père de tous les pères et la Mère de toutes les mères, est venu, a pris les choses à bras le cœur, et à bras le corps et a dit : « aujourd’hui il est temps, parce que mon Père me le demande, de ré ouvrir les choses, et je viens vous aider à le faire. Je viens aider cette Terre, lorsqu’il en sera le temps à ouvrir les portes, pour qu’elle traverse elle aussi à l’intérieur de sa lumière, et qu’elle devienne elle aussi dans son vêtement de Lumière, une étoile merveilleuse »Elle est belle cette Terre, c’est vrai. La nature que vous voyez est belle, elle l’était beaucoup plus avant que l’Humanité ne vienne la souiller, mais si vous voyiiez sa réalité réelle, si je puis me permettrede dire ainsi, vous en seriez davantage enchantés encore.

Le vêtement, le premier vêtement de votre Terre, que vous voyez, n’est qu’un vêtement de demi lumière. Alors, imaginez la beauté, imaginez la splendeur qui est inscrite à l’intérieur d’elle. Pour vous-même, c’est la même chose. Vous ne voyez que la demi lumière de vous, et encore lorsque vous voyez cette demi lumière, c’est bien. Des fois, vous en voyez beaucoup moins, et vous l’émanez encore beaucoup moins, mais imaginez un instant la splendeur de votre être. C’est à cela que vous devez penser, c’est vers cela que devez focaliser votre cœur, votre Esprit, je ne dis pas votre mental, je dis votre Esprit, sans vous croire arrivé, sans vous dire : « Cà y est je suis dans mon habit de lumière ». Non., mais simplement savoir qu’il est là quelque part, qu’il vous attend et que vous vous préparez à le recevoir, parce que c’est votre droit de naissance et c’est votre identité.

Et Celui qui aidera à le reprendre, Celui qui le déposera le temps et le moment venu sur vos épaules, lorsque vous en serez prêts, c’est cet Enfant, celui qui est venu à l’intérieur de votre Terre, et que vous avez connu sous le nom de Jésus. Celui qui a pu vous montrer comment remonter, comment retrouver ce vêtement de Lumière, cet habit de lumière qui avait été perdu, parce que la première des chutes avait eu lieu. C’est le théâtre et la pièce de votre Humanité. Aujourd’hui il est temps de tirer le rideau sur cette scène-là et de rejouer une plus belle, plus grande, de restaurer. Chacun de vous doit restaurer, doit compenser ce qui a été fait. Chacun de vous doit réparer. C’est comme si un manteau était déchiré et qu’il doit être recousu. C’est une autre image, pour vous dire de manière plus synthétique ce qui se passe.

Alors, évidemment, lorsque les choses doivent être restaurées, rénovées, réparées, il y a des changements, il y a des tremblements à l’intérieur de votre Terre. Bien sûr que vous avez votre part, bien sûr que l’Humanité dans son ensemble, je ne parle pas individuellement, depuis des éons et des éons, et notamment depuis votre siècle, a commis des trous à l’intérieur du vêtement de votre Terre. C’est vrai. Mais il y a d’autres éléments. Alors, il vous faut réparer, mais il y a des choses sur lesquelles vous ne pourrez pas agir parce que cela ne dépend pas de vous. Le fait que votre Terre se positionne différemment à l’intérieur de tout un système. Le fait simplement qu’elle-même se prépare à traverser, à aller dans un autre espace. Cela vous ne pouvez pas le changer, car c’est l’heure, c’est le moment, et cela bouscule.

Cela bouscule à l’intérieur de vous, cela bouscule à l’intérieur de vos Consciences, à l’intérieur de vos cœurs, à l’intérieur de vos émotions. Ne vous inquiétez pas. Comprenez simplement que c’est pour cela que beaucoup d’entre vous, autour de vous et même vous, à l’intérieur, vous êtes bousculés. Et c’est là, mes amis que vous pouvez regarder les choses, comme je vous le disais, en vous cognant le nez contre la vitre, ou en commençant à grimper le long de la montagne pour regarder les choses de manière plus globale, et de vous dire : « Oui, c’est vrai il y a des choses qui se bousculent, il y a des choses qui sont en train de tomber, qui n’auront plus lieu peut-être. Tant mieux » Vous ne savez pas où vous allez. Et, parce que vous ne savez pas où vous allez vous craignez, vous avez peur, vous demandez : « Que va-t-il se passer ? »

« Cherchez le Royaume de Dieu et le reste vous sera donné par surcroît » N’oubliez pas cela. C’est cela qui doit être dans le battement de votre cœur. C’est cela qui doit vous unir au battement du cœur de la Terre, qui doit vous unir au battement du cœur des Univers. N’oubliez jamais, enfants de cette Terre que vous êtes de passage, que vous êtes à l’intérieur d’un vaisseau comme nous nous plaisons à le dire, comme votre serviteur Orionix aime bien le dire aussi. Vous êtes à l’intérieur d’un vaisseau de lumière qui s’appelle Gaïa et qui est mouvant, et qui bouge à l’intérieur de l’Univers ! Il n’est pas statique ! Et, cela vous l’oubliez. Alors, mettez-vous en mouvement, soyez aussi ce mouvement. Comprenez vers quoi votre Terre avance et vers quoi vous avancez. Comprenez qu’il y a une restauration qui se prépare ! Oh, quand, à quel moment, quelle date ! Peu importe ! « Vous ne savez ni le jour, ni l’heure ! Veillez, laissez votre lampe allumée », au lieu de l’éteindre et de vous endormir en disant : « Non, c’est trop long ! Untel m’avait dit cela, l’autre m’avait dit cela, des dates avaient été données, et rien ne s’est passé. »

Alors beaucoup ont été désarçonnés, désabusés, désespérés, parce que les choses ne se passent pas tel que cela vous a été dit. On vous a encore trompé. Ce n’est pas parce que les changements apparents à l’intérieur n’ont pas forcément eu lieu – on vous avait prédit, il y a quelques années la fin du monde. Ah oui ! En s’appuyant sur je ne sais quoi, sur des interprétations limitées, limitantes.

Les choses se passent à un autre niveau. Vous n’avez pas idée du nombre de plans, du nombre de dimensions. Or ce Plan de restauration n’ a pas lieu que pour votre Terre, évidemment que votre Terre est importante, évidemment. Evidemment qu’à l’intérieur de votre Terre, votre serviteur l’a dit bien souvent, il y a tellement de consciences qui sont venues des multi univers. Imaginez cela fait comme un bouillon de culture. Vous n’êtes pas tous au même niveau, vous n’êtes pas tous de la même origine. Vos Consciences ne sont pas nées dans les mêmes circonstances, dans les mêmes endroits. Vous n’avez pas les mêmes expériences, vous n’avez pas les mêmes désirs. Et pourtant, il y a une unité. Vous ne pouvez pas savoir à l’avance pourquoi celui-ci, pourquoi celle-là vit ceci, cela. Que pouvez-vous faire lorsque vous vous sentez impuissant ? Eh bien retrouver la puissance, la puissance de votre Lumière, et entourer l’être de cette lumière, demander à la Lumière de l’entourer, c’est plus juste, et faire confiance à la Conscience de la Lumière. Car, ce n’est pas vous qui pouvez juger, ce n’est pas vous qui pouvez restaurer. Vous n’avez qu’une vue partielle, minuscule de ce qui se passe, et, en même temps vous pouvez être clair voyant et voir clair sur les choses par le discernement du cœur et en ayant deux ou trois connaissances, évidemment.

Donc, respirez tranquillement, profondément, et puis mettez-vous simplement, visualisant, percevant un enfant dans un berceau, dans une étable, dans la paille, peu importe, ne vous attachez pas à ce qui a été dit. Mais, voyez un enfant, un tout petit enfant. Contemplez-le, contemplez cet enfant. Ouvrez à la gratitude de votre cœur devant cet enfant. Ce peut être vous aussi cet enfant. Cela vous permet aussi peut être, de vous réconcilier, sait-on jamais, avec ce que certains d’entre vous appellent « l’enfant intérieur », et vous permettre de renaître, de renaître à vous même dans une certaine pureté, même si, là encore je vais peut-être détruire certaines de vos croyances, mais tant pis j’ai un peu ce rôle-là, pour ceux qui me connaissent, tous les enfants ne sont pas purs, bien loin de là. Mais bon. Vous voyez les enfants, tous comme purs, ils ne le sont pas, car tous viennent avec une histoire, comme vous, vous êtes venu avec la vôtre.

Mais, Celui-là, le Fils, issu directement de la Pensée, de l’Esprit, de la Lumière du Père, oui, Il est pur, et vous pouvez vous placez devant Lui, le contempler. Ne vous mettez pas en dessous. Ne le pensez pas supérieur, mais remerciez-le. Ayez cette gratitude et voyez la Lumière qui est à l’intérieur de Lui, parce que c’est le reflet aussi de la Lumière qu’Il vous a proposé, qu’Il vous a rappelé, qu’Il vous propose, qu’Il vous rappelle encore, non seulement à l’intérieur de vous, mais au plus haut, au plus haut de la Lumière. Respirez dans cette Lumière-là, dans cette conscience-là, dans cette gratitude-là, parce qu’elle vous aide à faire ressurgir la Lumière en vous. L’Enfant lumière, Il est le gardien de la Source, Il est celui qui a demandé et qui demande encore à d’autres de garder cette semence divine dans le cœur de l’Humanité, dans le cœur de chacun. Il est celui qui réunit tous. Vous n’êtes pas des chrétiens. Les « disciples » du Christ ne sont pas des chrétiens, ce sont des « Christ » en puissance, comme tous. Comme ceux qui honorent Bouddha, Mahomet, d’autres. Chacun est Christ en puissance, car Il est la Lumière de tous.

Ce sont ceux qui veulent détruire cette Terre qui créent les guerres de religion, qui s’imaginent détenir la vérité. Non ! Chaque branche est un noyau, est une facette de cette même Lumière que votre serviteur ne peut pas vous décrire, car elle est indescriptible. Elle est Conscience Pure, elle est Lumière Pure. C’est quelque chose que vous avez parfois du mal à intégrer, à comprendre. Ne pensez plus « il vaut mieux être ceci, être cela », suivez les lignes, la ligne de remontée qui vous appelle, mais sachez que toutes ces lignes de remontée sont prises dans l’infini de la même Lumière, que ce Christ est venu parce qu’à ce moment-là, si je puis parler ainsi, il y avait une opportunité que le Plan de restauration s’établisse, mais cette opportunité n’a pas eu lieu.

Aujourd’hui, il y a encore une opportunité du Plan de Restauration, et contrairement à ce qui s’est passé, il y a plus de 2000 de vos années, eh bien, celui-ci ira au bout de ce qui est prévu. Et c’est pour cela que Christ a dit votre remontée à tous, pas uniquement aux juifs, évidemment, à tous : « Je suis l’Alpha et l’Oméga ». Vous allez vers un nouvel Alpha, sur une nouvelle fréquence, votre Terre y va, vous irez avec elle si vous le décidez en votre cœur, si vous le voulez, si vous le priez, si vous le méditez, si vous l’acceptez, si vous le respirez. Aucun de nous ne vous obligera, votre serviteur ne peut vous obliger, aucun de vos guides ne vous y obligera. Ceux qui vous obligent à quoi que ce soit ne sont pas dignes de se nommer « guides ». Ils ne sont pas de la lumière, dites-vous bien cela.

Nous vous accompagnons, nous sommes comme des poteaux indicateurs le long du chemin. Nous disons « si tu veux aller dans telle directions, vois-tu, c’est par là. Il y a un raccourci, prends-le » Mais, si vous ne voulez pas, vous ne le prenez pas. Nous n’allons pas vous tirer par le bas du pantalon, le bas de la robe ou la pointe des cheveux. Non. Nous attendons que, après quelques minutes d’égarement , quelques vies d’égarement peut-être, vous vous dites : « tiens, on m avait dit que la route était celle-là, si je revenais sur mes pas ».Et nous sommes là, parce que nous vous avons attendu au carrefour, et que nous attendrons encore. Nous nous sommes patients, c’est une qualité que peut-être vous devriez travailler un peu plus pour certains d’entre vous. Sait-on jamais ?

Respirez tranquillement, contemplez-le cet Enfant, cet Enfant qui naît, qui vous fait naître à vous-même, qui vous propose de renaître à vous-même. Respirez-le, laissez-le s’intégrer à l’intérieur de chacune de vos cellules. Laissez-le s’intégrer à l’intérieur du battement de votre cœur. Il est déjà dans le battement du cœur de la Terre. Il est depuis longtemps, depuis le début, comme vous dites, au centre du battement du cœur des Univers. Il en est la source, Il en est la manifestation.

Maintenant plaçons votre Terre, comme nous le faisons souvent, au milieu de ce cercle, et voyez comme la Lumière de l’Enfant peut rayonner et éclairer sur votre Terre. Intensifiez cette vision, intensifiez cette conscience. C’est une manière de co participer. C’est votre rôle de co participer. De cette manière, vous vous sentirez peut-être moins impuissant. Vous serez de cette puissance du service, de celui qui malgré tout, qui malgré ses propres hésitations, ses propres doutes parfois, diffuse, inscrit la Lumière, évidemment à l’intérieur de lui, mais aussi autour de lui. Imaginez un certain nombre de Consciences « éveillées » dans leur conscience à ces possibilités, focaliser la Lumière, en la prenant bien sûr à l’intérieur de la Source, du cœur de cet Enfant et la diffusant sur toute cette Terre, la diffusant sur le vêtement de Lumière de cette Terre, la diffusant autour des êtres. Alors, ceux qui sont prêts à la prendre, la prendrons, ceux qui ne sont pas prêts ne la prendront pas. Ceux qui ne veulent pas la voir, ceux qui ne peuvent pas la voir, ne la verront pas. Mais, vous aurez fait votre travail, vous aurez fait l’œuvre que votre âme, que votre Conscience divine vous demande. Je ne parle pas de la personnalité, la personnalité c’est autre chose. Ne confondez pas ce que vous appelez « mission de votre personnalité », et mission de l’âme. La mission de votre âme, c’est la mission de renaître à l’intérieur de votre Lumière. La mission de votre personnalité, c’est d’avoir tel rôle, telle fonction, tel métier etc, etc… Mais la mission de votre âme, c’est celle de remonter à la Source.

Alors parfois vous unissez les deux, parfois il y a encore des distorsions. Ce n’est pas grave du moment que vous maintenez l’élan, l’intention du cœur. Et c’est ainsi que vous ne souhaiterez pas la Paix, mais que vous la deviendrez. Essayez de transformer dans vos pensées, ne dites pas « je souhaite la Paix », mais dites : « Je Suis la Paix ». C’est vrai au départ cela vous sera un peu difficile sans doute, parce qu’il y aura des petits mouvements intérieurs, un petit dialogue intérieur qui vous dira : « Mais qu’est-ce que tu es en train de dire, tu n’es pas la Paix. La preuve, hier tu t’es mis en colère, et cela, et cela. » Tttut, tttut « Je Suis la Paix », et à ce moment-là, vous verrez que les choses peu à peu vont se dissoudre, que vous rirez vous-même de vos colères, de vos peurs, de tout cela. Parce qu’alors, vous allez nourrir la Lumière qui est en vous, et que c’est justement au cœur de la tourmente, dans l’œil du cyclone qu’il est essentiel de dire : « Je Suis la Paix ».

« Je vous laisse ma Paix, je vous donne ma Paix », laissez-vous traverser par cela, laissez-vous devenir cela en méditant devant cet Enfant, en le remerciant, en l’aimant. Enfants que vous êtes, Enfant qu’il est tellement que je ne saurais dire car parfois les mots de votre langue ne décrivent pas les choses. Alors ressentez-le, honorez-le, aimez-le.

Restez encore quelques instants dans cet état de conscience, et, je vous invite vraiment à continuer dans les jours à venir et jusqu’à cette date du 25 Décembre de prendre quelques instants à l’intérieur de vos journées, dans votre quotidien, comme vous l’appelez, pour faire revenir cet enfant, cet Enfant Lumière, ce Christ, pour le contempler, pour le remercier, pour être en Sa présence, et de faire correspondre votre enfant, cet enfant intérieur qui est en chacun, en chacune à Sa Lumière. Ainsi, vous pourrez vous restaurer, et vous sentirez réellement le sens profond de cette venue au milieu de votre Humanité. C’est important. Après il est bien certain que votre serviteur Orionix, ni personne d’entre nous ne va vous y obliger, mais c’est un panneau indicateur sur votre route.

A vous d’agir si vous voulez avancer, et c’est une manière de tenir la lampe allumée.
Soyez ces phares, éclairez-vous et éclairez. Ne craignez pas !

Et, comme toujours, et comme tout est lié, je ne vous dis pas au revoir, à bientôt, mais à toujours au sein de l’Amour et de la Paix que vous êtes et que nous sommes.

Ce texte peut être reproduit, mais sans le couper et en indiquant à travers le canal d’ Alia

Source : http://la.source.stellaire.over-blog.com

Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...