Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...

20 Dec

Mise en garde des dauphins

Publié par Vénère  - Catégories :  #Spirituel

Quel sera l'avenir de la mer, celui des grands cétacés et des poissons qui l'habitent ?

« L'avenir de la Mer sera tout à fait le même que celui de la Terre. Il y aura d'immenses transformations !

Vous pouvez déjà vous rendre compte que beaucoup d'espèces marines disparaissent ; elles disparaissent physiquement, mais leur conscience, que ce soit celle d'une âme groupe ou un conscience individuelle, se retrouve sur des sphères beaucoup plus adaptés car elles ont terminé leur cycle de vie sur ce monde.

Bien sûr, la mer a une immense importance pour la vie !"

Ce qui m'attriste, c'est que je ressens maintenant sa souffrance, sa révolte et celle des habitants de l'océan comme celle de l'entité « eau ».

Je suis dirigée vers quelque chose qui me perturbe un peu. Je sens tout d'abord l'eau qui coule sur moi et je m'y enfonce avec une immense vitesse. Je suis en contact non seulement avec l'élément eau et sa vibration, mais avec le peuple des océans. J'ai du mal à respirer. Il faut que je reste sereine parce que mon corps ne risque rien. Je suis perdue dans cet immense océan.

Je vois maintenant des dauphins venir vers moi. Ils me disent :

«Nous aimerions que tu dises ceci à tes frères : pourquoi ne prenez-vous pas conscience de ce que nous sommes ? Pourquoi tant de cruauté envers nous ? Nous sommes vraiment vos frères ! Dans des temps très reculés, nous communiquions télépathiquement avec les hommes. Pourquoi ne le comprenez-vous pas ? Pourquoi tant de pollution, tant de déchets ? Pourquoi ne respectez-vous pas notre habitat ? Pourquoi êtes-vous si ignorants de la vie ? Par moment il n'y plus assez d'oxygène dans l'eau ! Nous souffrons, nous mourrons à petit feu en raison de votre inconscience et de votre inconséquence !

Les êtres humains ne sont pas tous comme cela ! Nous aurions tellement pu les aider ! Ce qu'ils ne comprennent pas, c'est qu'ils se détruisent en nous détruisant, parce qu'ils ont tout pour vivre dans les océans. Ils peuvent pêcher, mais d'une façon respectueuse. Ils ont même beaucoup plus pour se nourrir que la pêche, que de manger nos frères ! Dans les océans et les mers, y a des algues et beaucoup de choses qui n'ont pas encore été découvertes.

Nous ne sommes pas les seuls à souffrir ! Beaucoup des nôtres et d'autres espèces souffrent ! Il n'y a pas que la pollution qui se voit qui nous détruit, il y a toute la pollution chimique, une pollution imperceptible à vos yeux mais réelle ! Dans certaines parties du monde, il y a également une pollution radio active. Ces pollutions sont les conséquences de vos erreurs, de votre ignorance et de votre prétention ; vous avez l'impression d'être les maîtres, mais vous ne l'êtes pas !

Si demain les océans se mettaient réellement en colère, ils auraient la capacité extraordinaire de recouvrir votre habitat et les terres. Pour l'instant nous, les mammifères marins et ce que vous appelez les poissons, calmons, du fait de notre présence, la fureur des océans parce qu'ils ont besoin de nous ; tant que nous existerons ils ne recouvriront pas les terres !

Nous vous mettons en garde ! Vous ne respectez pas votre environnement terrestre et les océans ! Vous avez besoin de l'eau qui est nécessaire à votre vie et vous ne vous en rendez pas compte ! Sur Terre vous détruisez, dans les océans, vous polluez ! Quand vous rendrez- vous compte de vos erreurs ? Quand il sera trop tard ? »

Je m'enfonce de plus en plus profondément dans l'eau, et je ressens quelque chose de très froid et de très sombre. Des gros poissons dont je ne connais pas l'espèce me conduisent beaucoup plus profond dans l'eau. C'est comme s'ils me poussaient, et c'est très désagréable parce que j'ai encore plus froid. Ils me disent :

« Nous allons encore te montrer quelque chose ! Nous allons te montrer la façon dont la Mère Terre et les océans sont en réaction. »

J'ai du mal à respirer, je sens de plus en plus cette eau qui me pénètre ! Ils m'emmènent vers des failles d'où je vois sortir beaucoup de feu. Ils me disent :

« Regarde ! La Terre travaille en accord avec l'océan ! »

Je vois maintenant des failles où se trouvent des volcans. Ils me disent :

«Ce que tu vois est la soupape de sécurité de la Terre ; l'Océan accepte totalement toute cette lave, tout ce feu, parce qu'il y a unité entre le feu et l'eau qui, sur votre terre, sont incompatibles. La mer et les océans ont besoin d'une certaine énergie du feu, non pour survivre mais pour avoir une autre force. L'Océan se nourrit de la Terre, il se nourrit du Feu, il a besoin de leur Amour. »

Maintenant je remonte comme un bouchon de champagne, avec une rapidité considérable. Je retrouve trois dauphins qui m'attendaient. Je les trouve absolument merveilleux. Ils se frottent contre moi et cela m'est agréable. Ils me disent :

« Ecoute, écoute l'océan ! Ecoute-le murmurer ! Ecoute ce qu'il a à te dire ! »

J'entends comme un son sourd, un son qui m'envahit, et l'océan me dit :

« J'aime tous les êtres qui vivent en mon sein ; ils font partie de moi et je fais partie d'eux, mais j'aime aussi caresser la Terre lorsque je viens briser mes vagues sur son sol ! J'aime les hommes lorsqu'ils viennent se baigner dans mon eau, je les comprends et cependant, dans leur grande ignorance, ils ne savent pas le mal qu'ils me font ! Ils ont l'impression que je suis tellement immense qu'ils peuvent y jeter tout ce que produit leur civilisation, qu'ils peuvent se délester de leurs déchets et de tout ce dont ils n'ont plus envie ; en définitive, je ne suis pas si immense qu'ils le pensent ! Bien sûr, à l'échelle humaine, je parais immense !

Enfants de la Terre, j'ai aussi besoin de votre Amour pour calmer ma fureur, et lorsque je souffre trop, quand ceux qui vivent dans mon sein meurent, j'ai des sortes d'immenses colères qui sont réfrénées par tous ceux que vous appelez les poissons. Alors, pour que je ne sois pas dans d'immenses colères lorsque je souffre de tout ce que vous déversez en moi, compensez par l'Amour que vous m'offrez ! Bien sûr, il n'enlèvera pas la pollution, mais il me calmera. Tout ce qui vit sur ce monde et bien au-delà a également besoin d'Amour.

Je vous mets en garde ! Si vous ne réagissez pas d'une façon différente, si vous continuez à détruire la vie par vos pêches intensives, si vous continuez à ne pas respecter ce que je suis, j'occasionnerai beaucoup de dégradations et de dégâts sur la Terre ! Non seulement beaucoup de vies seront enlevées, mais d'une certaine manière vous en serez responsables !

J'entends encore ce bruit sourd. Je sens beaucoup de vagues ; elles me caressent, elles me bousculent, mais les trois dauphins me protègent parce qu'ils ressentent que je ne suis pas à l'aise dans l'eau. Ils me disent :

« Maintenant nous allons te raccompagner sur ta terre ! Dis encore à tes frères humains que nous, les dauphins, les grandes baleines et tous les mammifères marins, pouvons communiquer avec les hommes par télépathie, et que nous pourrions énormément les aider s'ils avaient conscience de ce que nous sommes ! »

Je ressens l'émotion de ces dauphins et mon cœur pleure un peu. Ils me disent :

« Il y a certains pays d'Asie où les hommes massacrent nos frères. L'Océan engloutira certaines parties de leurs îles parce qu'ils n'ont aucun respect pour le monde marin. Pour nous tuer, ils nous ont emprisonnés dans des criques, sans considération pour ce que nous sommes, et tout le peuple des dauphins a ressenti cette souffrance.

Je voudrais crier aux hommes : arrêtez ! Arrêtez de nous massacrer pour rien ! Arrêtez de nous tuer pour prendre des parties de nous comme vous le faites pour les requins ! Arrêtez de tuer ! Vous ne vous rendez pas compte de ce qu'est le fait de tuer des milliers d'espèces différentes pour prélever certaines parties d'elles ! Quelle ignorance ! Quelle cruauté ! Quelle inconscience ! Arrêtez ! Arrêtez ce massacre qui ne sert à rien, car lorsque nous n'existerons plus, que les mers et les océans seront vidés, il n'y aura plus personne sur la Terre !

Cependant, ce que ma conscience lit dans celle de l'entité humaine avec laquelle je corresponds est un immense espoir pour le peuple de la mer, un immense espoir qui viendra de la prise de conscience des hommes, un immense espoir qui viendra du réveil des hommes et de l'Amour qui grandira dans leur cœur.

Nous avons donc lu cela dans la conscience de celle qui s'exprime et nous en ressentons du bonheur, alors continuez de nous aider !

Je voudrais dire que la télépathie fonctionne, même si nous ne sommes pas près de vous physiquement ; la télépathie traverse tout, c'est une énergie qui n'a pas de limites et qui traverse la matière ! Moi qui vous parle et mes frères communiquerons cette information au monde marin.

Je suis heureux, nous sommes heureux d'avoir pu lire le devenir de l'humanité, celui de notre peuple et celui de ce monde dans la conscience de celle qui s'exprime ! Alors merci à elle, merci à vous ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Commenter cet article

À propos

Nous sommes des êtres qui entretiennent le royaume terrien en attendant les plans du grand architecte...